Crampes pendant la grossesse : un signe de phlébite ?

Crampes pendant la grossesse : un signe de phlébite ?©iStock

Pendant la grossesse, le système veineux de la femme enceinte est soumis à rude épreuve. Sous l’influence des fluctuations hormonales et de l’augmentation du volume sanguin, le retour veineux parfois ne s'effectue pas correctement, ce qui augmente le risque de phlébite.

Publicité
Publicité

La phlébite, qu’est-ce que c’est ?

On parle de phlébite ou de thrombose veineuse lorsqu’un caillot sanguin se forme à l’intérieur d’une veine et entrave, de fait, le flux sanguin. Dans la majorité des cas, cette obstruction concerne une veine de surface et n’occasionne que des symptômes relativement bénins : jambes lourdes, œdèmes légers, rétention d’eau, crampes musculaires... C’est ce type d’insuffisance veineuse que l’on observe souvent chez la femme enceinte. En revanche, les phlébites profondes, elles, sont plus inquiétantes, car elles peuvent entraîner une embolie pulmonaire à la suite d’une migration du caillot sanguin.

Publicité

La phlébite chez la femme, que faire ?

En présence de signes d’insuffisance veineuse, il est indispensable de consulter son médecin traitant qui, s’il le juge nécessaire, préconisera la réalisation d’un écho-doppler. Il faut savoir que la grossesse représente un facteur de risque majeur de phlébite et doit, à ce titre, faire l’objet d’une surveillance accrue, surtout chez les femmes présentant des antécédents familiaux. Pour limiter les risques, il est conseillé aux femmes enceintes de poursuivre une activité physique adaptée le plus longtemps possible. Il est également envisageable, sur avis médical, de porter des bas de contention pour faciliter le retour veineux.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité