Calcul de la date d'accouchement : vraiment fiable ?

Calcul de la date d'accouchement : vraiment fiable ?©iStock

Il existe plusieurs méthodes de calcul de la date d'accouchement, mais quelle que soit la technique employée, la date d'accouchement obtenue n'est que théorique… Dans les faits, seul un faible pourcentage des femmes enceintes accouche à la date prévue.

Publicité
Publicité

Comment la date d'accouchement est-elle calculée ?

On distingue deux grandes techniques de calcul de la date d'accouchement. La première consiste simplement à ajouter 40 semaines + 3 jours (ou 41 semaines, voire 41 semaines + 3 jours selon les praticiens) à partir du 1er jour de vos dernières menstruations. Cette méthode n'est pas très précise : difficile d'obtenir grâce à elle une date fiable à 100 % alors que la durée des cycles menstruels et celle de la grossesse varient d'une femme à l'autre… Autre technique de calcul de la date d'accouchement : l'échographie de datation, se déroulant entre 11 et 13 semaines d'aménorrhée. Cette méthode a l'avantage de pouvoir déterminer précisément le début de la grossesse et donc d'évaluer de manière plus fiable la date d'accouchement. Mais même ainsi, il est courant d'accoucher quelques jours avant ou après la date prévue.

Publicité

A quoi sert exactement le calcul de la date d'accouchement ?

Bien qu'elle ne soit pas fiable à 100 %, le calcul de la date d'accouchement a quand même une grande utilité : elle permet de fixer une date « limite » (le terme), à partir duquel une surveillance médicale particulière doit être mise en place. En pratique, les médecins estiment qu'une grossesse arrive à terme au bout de 285 jours (à 10 jours près). A partir de 295 jours (42 semaines de grossesse révolue), il existe un risque de souffrance fœtale non négligeable : il est courant de déclencher l'accouchement pour prévenir ce risque.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité