Aspartame : un ingrédient dangereux pendant la grossesse ?

Publicité

L’aspartame est un édulcorant qu’on retrouve dans de nombreux produits alimentaires. Son goût prononcé de sucre sans calorie permet à l’industrie agroalimentaire de proposer des spécialités à faible teneur en sucre. C’est aussi le nom d’une molécule qui fait régulièrement la une de l’actualité, tant les avis divergent sur sa toxicité potentielle. Est-ce dangereux d’en manger durant la grossesse ?

Publicité

Aspartame et grossesse : certaines études inquiétantes

Depuis son invention en 1965, on la trouve partout : sodas édulcorés, friandises sans sucre, aliments divers et même médicaments. Depuis cette découverte présentée comme une révolution, certaines études ont avancé des risques qui peuvent faire froid dans le dos. Des naissances prématurées chez des femmes enceintes qui consommaient des boissons édulcorées à l’aspartame ont défrayé la chronique. En outre, d’autres études effectuées sur des rongeurs liaient la consommation d’aspartame et l’apparition de tumeurs cancéreuses au niveau du foie et des poumons.

Anses : des conclusions mi-figue mi-raisin sur l’aspartame durant la grossesse

Publicité

L’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) a analysé les études pour tenter d’offrir un éclairage aux consommateurs. La réponse peut paraître normande, mais l’Anses conclut que l’aspartame ne présente pas de danger particulier chez la femme enceinte, ni pour la mère ni pour le fœtus, aux doses habituelles de consommation alimentaire. Cependant, l’agence souligne la nécessité d’effectuer de nouvelles recherches poussées. Il est donc encore difficile de statuer sur la toxicité de l’aspartame pendant la grossesse en l’état des connaissances actuelles.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité