Troubles du sommeil et fatigue : un signe de spasmophilie ?

Troubles du sommeil et fatigue : un signe de spasmophilie ?©iStock

Si fatigabilité, troubles de l'humeur et du sommeil sont chose courante, il existe des dizaines de causes différentes. Spasmophilie et fatigue étant souvent liées, la spasmophilie peut être l'une d'entre elles. Le point sur ce syndrome typiquement français, ou presque.

Publicité
Publicité

Spasmophilie : les causes

"Spasmophilie" est un terme usité en France, plus rarement dans les pays limitrophes. Il désigne un syndrome en lien avec l'anxiété, qui entraîne toute une flopée de symptômes relevant du trouble panique.
Longtemps associée à un manque de magnésium ou de calcium, la spasmophilie serait surtout causée par l'hyperventilation.

Publicité

Crise de spasmophilie : les symptômes

La crise de spasmophilie, d'hyperventilation ou de tétanie fait généralement suite à un épisode stressant. Par conséquent, elle se manifeste par des symptômes similaires à ceux rencontrés lors d'une attaque de panique.
En fonction des cas, on note donc des céphalées, des problèmes visuels, auditifs et digestifs, des tremblements, de la fatigue, des troubles de l'humeur et du sommeil, mais principalement une accélération de la respiration et des troubles musculaires (douleurs, crampes, contractures...).

Spasmophilie : le traitement

La spasmophilie doit faire l'objet d'une consultation médicale, en particulier lorsque les crises se font fréquentes et qu'elles ont des répercussions sur la vie quotidienne.
Le traitement prescrit peut être un suivi psychologique, des exercices de respiration ou encore une thérapie cognitivo-comportementale.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité