Spasmophilie et vertiges : quel traitement ?

Spasmophilie et vertiges : quel traitement ?©iStock

Parmi les nombreux symptômes de la spasmophilie, on retrouve souvent des vertiges. Quels sont les traitements ?

Publicité
Publicité

Quelle est l'origine des vertiges dans la spasmophilie?

Les vertiges sont souvent présents lors des crises de spasmophilie. Leur cause est difficile à définir. Ils peuvent durer quelques minutes à plusieurs jours. Les vertiges peuvent être d'origine psychologique, mais également physiologique. On parle :
- de vertiges rotatoires : le patient se sent comme sur un manège, il se sent tourner. Des oscillations ou la sensation de tomber dans un trou ou d'être dans un ascenseur sont également décrites.
- de l'instabilité à la marche : ce n'est pas vraiment un vertige, mais une sensation d'instabilité. Le patient a peur de tomber ou peur d'avoir une démarche “vacillante”, ce qui augmente l'anxiété.
- de troubles qui peuvent être confondus avec des vertiges, comme l'hypotension orthostatique au lever ou au changement de position, la faiblesse musculaire et l'hypoglycémie.

Publicité

Les traitements des vertiges pendant les crises de spasmophilie

Le traitement médicamenteux des vertiges lors des crises de spasmophilie est souvent à base d'antidépresseurs, mais ceux-ci présentent d'importants effets indésirables. Beaucoup de personnes atteintes de spasmophilie et de vertiges se tournent maintenant vers les “médecines douces” comme l'aromathérapie, la phytothérapie et l'homéopathie. L'exercice physique ainsi que la pratique du yoga et de la méditation peuvent apporter un soulagement. L'alimentation peut également jouer un rôle important si les vertiges sont dus à de l'hypoglycémie.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité