Publicité
Publicité

Les muscles les plus utilisés sont les muscles des membres inférieurs et du tronc.

- En ce qui concerne les membres inférieurs, un effort important est demandé aux muscles de la cuisse : quadriceps qui joue le rôle d’un gros amortisseur et permet de maintenir une position stable, et ischio-jambiers qui sont les rennes de l’articulation du genou quand celui-ci est fléchi, permettant d’orienter le ski dans la direction voulue (la cheville étant relativement bloquée en flexion-extension, et complètement bloquée dans les mouvements latéraux). L’appui monopodal utilisé dans les virages nécessite de gros effort de stabilisation de la part des muscles adducteurs et abducteurs de la hanche, qui se répercutent sur les muscles synergiques au niveau de la cheville. Les muscles fessiers assurent la transmission des efforts des membres inférieurs au tronc, et sont donc très sollicités.


Publicité
Les muscles paravertébraux, que l’on retrouve du sacrum à la nuque, sont aussi très sollicités du fait de la flexion antérieure quasi-permanente du tronc. Les abdominaux et les muscles obliques de l’abdomen procurent le gainage indispensable à l’enchaînement des virages, et sont à ce titre fort sollicités.

Publicité

  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité