Publicité
Publicité

Deux types d’efforts sont principalement retrouvés :

- Un effort prolongé d’intensité modérée, sous forme de marche lente ou trottinements pour suivre le ballon ou marquer un adversaire.

Publicité
- Des efforts brefs, violents et répétés (accélérations, démarrage soudains, ...) qui soumettent l’appareil cardio-vasculaire et locomoteur à des contraintes importantes.

Ainsi, on considère que la distance parcourue lors d’un match (chez l’adulte) est de 7 à 12 km, dont 2 à 3 km de sprint. En terme de temps de jeu, les sprints sont peu fréquents, mais sont décisifs ; c’est à dire qu’à tout moment, le joueur doit être prêt à développer une accélération telle qu’il pourra distancer ses adversaires. De plus, l’évolution de ce sport vers des contacts entre joueurs plus marqués qu’auparavant nécessite une musculation du tronc et des membres supérieurs plus importante, ne serait ce que pour « amortir » les chocs.

Publicité

  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité