Huile essentielle de gaulthérie : ses bienfaits anti-inflammatoires

De nombreuses huiles essentielles sont connues pour leurs propriétés anti-inflammatoires. C’est par exemple le cas de la gaulthérie. En effet, l’huile essentielle de gaulthérie (ou Wintergreen) possède aussi bien des vertus antalgiques qu’anti-inflammatoires. Découvrez quand et comment l’utiliser.

Publicité
Publicité

5415401-inline-500x334.jpg© Istock

Précautions d’emploi de l’huile essentielle de gaulthérie

Quelle que soit l’utilisation qu’on souhaite en faire, l’huile essentielle de gaulthérie ne doit jamais être employée pure. Il est indispensable de la diluer avec une huile végétale. On pourra par exemple l’associer à de l’huile d’arnica en cas de douleurs ou encore à de l’huile d’amande douce pour l’utiliser comme pommade anti-inflammatoire en cas de rhumatismes. Attention toutefois, l’huile essentielle de gaulthérie est formellement contre-indiquée chez les personnes allergiques à l’aspirine ainsi que chez les femmes enceintes ou allaitantes et les enfants de moins de 12 ans.

Publicité

Quand utiliser l’huile essentielle de gaulthérie

L’huile essentielle de gaulthérie peut être utilisée pour ses vertus antalgiques. Elle est intéressante pour soulager toutes sortes de douleurs. Ses vertus anti-inflammatoires (dues au salicylate de méthyle qu’elle contient à plus de 95 %), elles, peuvent être mises à profit en cas de rhumatismes, de douleurs musculaires et/ou de courbatures. On réalisera des massages à raison de 3 gouttes trois fois par jour (diluées à parts égales avec une huile végétale). Elle est également très utile en cas de tendinites. Pour optimiser son efficacité, on peut la coupler à de l’HE de lavande aspic et de romarin.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité