Arthrose cervicale : les oreillers à éviter

Arthrose cervicale : les oreillers à éviter©iStock

L’utilisation d’un oreiller cervical est un réflexe indispensable pour lutter contre l’arthrose cervicale. Si certains oreillers sont clairement conçus pour freiner l’évolution de cette forme d’arthrose, d’autres prêtent à confusion. Prenez le temps de bien choisir votre oreiller cervical pour retrouver un sommeil de plomb.


Publicité
Publicité

Qu’est-ce que l’arthrose cervicale ?

L’arthrose cervicale ou cervicarthrose se manifeste par l’usure du cartilage des vertèbres situées au niveau du cou, les vertèbres cervicales. Cette maladie de cause inconnue entraîne une rigidité du cou et de la nuque, des douleurs (cervicalgies) et des maux de tête. La douleur irradie parfois vers le bras, l’épaule ou la poitrine.

Publicité

Pourquoi dormir avec un oreiller cervical ?

Les oreillers cervicaux permettent de soulager les douleurs et de freiner l’évolution de la maladie. Ils améliorent la qualité du sommeil et de vie du patient. Ils sont indiqués en complément d’un traitement médical et de séances de kinésithérapie.

Conseils pour bien choisir son oreiller cervical

L’oreiller cervical a une forme de vague quelque peu surprenante. Il est recommandé aux personnes qui souffrent de douleurs cervicales et de lombalgies. Les oreillers cervicaux à mémoire de forme absorbent bien les vibrations, et les oreillers à eau s’adaptent très bien aux nuques sensibles. Surtout, évitez les oreillers trop hauts ou trop mous, en particulier si vous dormez sur le côté. Pensez à laver le vôtre régulièrement et à le changer au maximum tous les trois ans.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité