Tétanos du nourrisson : 3 symptômes

Tétanos du nourrisson : 3 symptômes

Le tétanos est une infection susceptible de toucher les nouveau-nés. Très dangereuse, elle entraîne le décès par asphyxie en trois semaines. Mais quels sont les 3 symptômes d’alerte qui peuvent faire penser au tétanos du nourrisson ? Le vaccin contre le tétanos permet-il d’éviter le tétanos néonatal ? Voyons cela ensemble.

Publicité
Publicité

Symptômes du tétanos chez les nourrissons

Chez les nourrissons, le tétanos fait généralement son apparition trois jours après la naissance. Il n’entraîne aucune fièvre mais il se traduit par des contractures musculaires très impressionnantes. Les premiers muscles touchés sont ceux du visage et de la mâchoire (trismus), ce qui empêche le bébé de téter. Par la suite, le corps va se rigidifier et le nouveau-né aura tendance à se cambrer. Il peut aussi convulser en cas de lumière, de bruits ou même au simple contact. Si rien n’est fait, la mort de l’enfant est aussi rapide que douloureuse.

Publicité

Prévention du tétanos néonatal

Publicité
Le tétanos néonatal peut être prévenu par la vaccination de la femme enceinte à l’anatoxine tétanique. Pratiqué au cours de la grossesse, le vaccin protège non seulement la femme mais également le bébé au cours des premiers mois de sa vie. Néanmoins, il est aussi assez simple d’éviter la contamination par le bacille en adoptant une bonne hygiène au sein de la maternité. Ce sont les conditions précaires dans lesquelles certaines femmes accouchent dans les pays en voie de développement qui sont responsables du grand nombre de cas recensés dans le monde. En France, il n’y a pratiquement aucun cas de tétanos néonatal.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité