Société

Les dernières actualités

Fortes chaleurs: la galère pour dormir la nuit

Depuis quelques jours, la France connaît un épisode de fortes chaleurs, notamment au nord. Conséquence: le mercure a du mal à redescendre la nuit et certains n'arrivent pas trouver le sommeil. Pour passer une nuit paisible dans ces conditions, il y a de bonnes astuces. L'insomnie n'est pas une fatalité.

Nice: un enfant hospitalisé toujours non identifié

La directrice de la communication de l'hôpital de Lenval, à Nice, a indiqué ce vendredi après-midi qu'un enfant parmi les blessés n'avait toujours pas été identifié. Le jeune garçon se trouve actuellement en service de réanimation. C'est dans cet établissement qu'ont été conduits la plupart des enfants blessés lors de la tuerie sur la promenade des Anglais, jeudi soir.

Calvados: pénurie de lait pour les bébés, "Les Restos du cœur" lance un appel aux dons

"Les Restos du coeur" du Calvados tire la sonnette d'alarme sur le manque critique de lait en poudre pour les bébés. Cette situation est directement liée à l'afflux de migrants. Le manque de lait en poudre met en danger les enfants des personnes les plus démunies. "Les Restos" doivent fournir 38% de personnes en plus cette été par rapport à l'année dernière. Un appel aux dons de lait premier âge et de couches est lancé pour faire face à la pénurie.

Magnanville: la commune solidaire avec le fils du couple de policiers assassinés

Le couple de policiers assassinés lundi soir à Magnanville, dans les Yvelines, laisse derrière lui un petit garçon de trois ans, Mathieu. Dans la commune, nombreux sont les habitants à vouloir donner. La police nationale a ouvert un compte dédié aux dons, pour aider la famille de Jessica Schneider et Jean-Baptiste Salvaing. Mathieu, et son demi-frère Hugo, seront également faits pupilles de la nation. Ils bénéficieront d'un soutien financier et d'un suivi de l'Etat tout au long de leurs études.

Alsace: un enfant de 18 mois succombe aux morsures d'un chien

Un petit garçon de 18 mois est décédé ce vendredi, mordu à mort par un chien à Epfig dans le Bas-Rhin. Il s'agit d'un chien de catégorie 2, c'est-à-dire pas un chien d'attaque, mais de garde et de défense. Acquis il y a 7 ans, il n'avait pas d'antécédents violent. La mairie a pris un arrêté d'euthanasie et une enquête a été ouverte.