MST - Mycose

Démangeaisons anales : reconnaître une mycose

Les démangeaisons anales sont désagréables et il est parfois difficile d'en parler à son médecin. L'irritation de l'anus peut être causée par différents facteurs comme les hémorroïdes, les vers ou encore les mycoses. Quelques indices peuvent vous permettre de reconnaître une mycose anale.

Tous les articles

Mycoses et acidité vaginale : le lien

Mycoses vaginales et mycoses génitales se développent uniquement dans un milieu qui leur est favorable. Pour éviter ces désagréments, il est important de maintenir une acidité vaginale suffisante.

Herpès : les deux types de virus HSV

L’herpès est une affection virale extrêmement contagieuse qui, selon sa typologie, peut toucher les muqueuses, la peau, voire le système nerveux. Deux souches virales sont responsables des principales formes d’herpès : le HSV 1 et le HSV 2. Comment se distinguent-elles ? Ont-elles un impact sur la santé sexuelle ?

IST ou MST : quelle différence ?

Connaissez-vous la différence entre une IST et une MST ? L'Organisation mondiale de la santé a récemment tranché entre ces deux notions, pour informer au mieux au sujet de la santé sexuelle. Quelques explications s'imposent !

Urétrite : reconnaître une inflammation de l'urètre

Rester en bonne santé sexuelle commence par savoir repérer les maladies. L'inflammation de l'urètre est aussi appelée urétrite. Les symptômes d'une IST varient selon les maladies, mais quelques critères peuvent vous aider à savoir si vous souffrez d'une urétrite.

Mycose vulvaire et piscine : un facteur aggravant

La mycose vulvaire est l’une des infections gynécologiques les plus répandues. C’est bien simple : la majorité des femmes souffrira au moins une fois de mycose au cours de sa vie. Mais à quoi cette affection est-elle due ? Existe-t-il des facteurs de risque ?

Démangeaison intime et IST : le lien

Les démangeaisons intimes sont fréquentes et inconfortables. Elles sont souvent liées à des infections qui peuvent être sexuellement transmissibles et doivent être rapidement prises en charge. Le traitement du partenaire ne doit pas être négligé.

Rougeur sur le pénis : reconnaître une infection sexuellement transmissible

Un rapport sexuel non protégé expose considérablement au risque de contracter ou de transmettre une Infection Sexuellement Transmissible. La prévention des infections est possible grâce au préservatif. Rougeur sur le pénis et autres manifestations doivent alerter.

Mycose vaginale : l'infection à Candida albicans

Le Candida albicans est un champignon qui provoque fréquemment des mycoses vulvo-vaginales, sources d'inconfort pour la femme. Il est important de savoir les reconnaître pour les traiter rapidement.

Irritations intimes : pourquoi consulter un gynécologue ?

Les irritations intimes sont fréquentes chez les femmes. On peut observer des brûlures, des démangeaisons ou des picotements. Plusieurs causes, plus ou moins graves, peuvent en être à l'origine.

Humidité intime : un facteur de risque de mycose

Les mycoses vaginales affectent les femmes au moins une fois au cours de leur existence. Brûlures, démangeaisons, rougeurs, pertes odorantes, leurs manifestations sont désagréables. L’humidité intime est un des facteurs de risque de ces mycoses. Quelle hygiène adopter pour éviter ces infections ?

Mycose vaginale : un soin vaginal naturel

La mycose vaginale, aussi nommée candidose vaginale, affecte de nombreuses femmes. Sans gravité, elle n’en est pas moins désagréable. Quelles en sont les causes ? Existe-t-il un soin vaginal naturel pour s’en débarrasser ?

Mycose vaginale : les probiotiques comme traitement préventif

Les médecins prescrivent souvent des ovules contre les mycoses vaginales déclarées, bien que d'autres médicaments puissent être utilisés. Pour éviter les récidives, il est aussi intéressant de prendre des probiotiques : ils font office de traitement préventif de la mycose.

Quels sont les risques d'une poire à lavement intime ?

Certaines femmes utilisent une poire de lavement pour nettoyer leur vagin. Mauvaise idée ! D'une part, ce lavement vaginal ne sert à rien, car le vagin "s'autonettoie" ; d'autre part, cette pratique comporte des risques pour la santé et la vie sexuelle…

Démangeaisons génitales : utilisez du savon intime

Assez courantes, les démangeaisons vaginales sont souvent liées à une simple irritation ou à une infection bénigne (exemple : mycose). Utiliser un savon intime approprié peut vous aider à les soulager…

Mycose vulvaire : l'huile de coco pour calmer les démangeaisons

Généralement bénigne, la mycose vulvaire n'en est pas moins désagréable... Pour soulager les démangeaisons de la vulve, pensez à l'huile de coco : ses nombreuses vertus médicinales en font un parfait remède dans ce type d'infection.

Le gel d'aloe vera contre les démangeaisons génitales

Membre de la famille des Liliaceae, l’aloe vera est doté de mille et une propriétés thérapeutiques. Le gel d’aloe vera est tout indiqué, notamment, pour soulager les démangeaisons génitales provoquées par les mycoses de la vulve.

Mycose vaginale : quels sont les traitements possibles ?

La mycose est une infection du vagin provoquée par la prolifération anormale d’un champignon appelé Candida albicans. Source de démangeaisons et de brûlures mictionnelles, ce trouble gynécologique courant peut être traité de différentes manières. Lesquelles ?

Irritation intime : évitez de porter une culotte la nuit

En cas d'irritation intime, vous entendrez peut-être votre médecin ou votre gynécologue vous asséner ce conseil étonnant : "Ne portez pas de culotte la nuit !" Votre lingerie féminine aurait-elle donc un rapport avec les démangeaisons vaginales ? En quoi ne pas porter une culotte la nuit peut-elle aider au soulagement des irritations intimes ?

Démangeaison vaginale : 3 causes possibles

Il arrive de ressentir des démangeaisons au niveau du vagin. Le premier réflexe pourrait être d'effectuer une douche vaginale, histoire de se débarrasser de la cause du mal… Pourtant, en faisant ainsi, les démangeaisons vaginales risquent de s'accentuer. Pourquoi ? Quelles sont les causes possibles de ces irritations ?

MST : quels traitements contre la chlamydia ?

La chlamydia est l’une des maladies sexuellement transmissibles les plus fréquemment diagnostiquées. Causée par la bactérie Chlamydia trachomatis, cette infection est transmise lors de relations sexuelles non protégées. Comment se manifeste-t-elle ? De quelle prise en charge fait-elle l’objet ?

Infections à mycoplasmes : comment se transmet Ureaplasma urealyticum ?

Normalement présente en faible quantité dans la flore vaginale, la bactérie Ureaplasma urealyticum peut causer une infection à mycoplasmes lorsqu’elle prolifère anormalement. Quels sont les symptômes de cette infection bactérienne ?

Mycose vaginale : se transmet-elle à l'homme ?

Très courante, la mycose vaginale est généralement sans gravité. Quant à savoir si cette mycose génitale peut contaminer le partenaire masculin, la question est plus délicate qu’il n’y paraît…

Reconnaître les premiers symptômes du sida

Les premiers symptômes du sida peuvent mettre des années à apparaître après la transmission de la MST (maladie sexuellement transmissible). En revanche, les symptômes de la primo-infection se manifestent beaucoup plus tôt…

Infection sexuellement transmissible : une cause d'infection urinaire

Plus fréquentes chez la femme que chez l’homme, les infections urinaires sont généralement d’origine bactérienne. Mais certaines infections sexuellement transmissibles peuvent toutefois engendrer certains troubles urinaires.

Mycose vaginale ou vaginite : comment les différencier

Majoritairement due à un déséquilibre du microbiote vaginal, la mycose doit être soignée sans attendre. La mycose vaginale est parmi les vaginites les plus fréquentes.

Mycose vaginale : à quoi peuvent servir les probiotiques

Un probiotique est un micro-organisme bénéfique pour la santé. Lorsque la flore vaginale est affaiblie, les champignons peuvent proliférer. Le recours à un probiotique contre la mycose vaginale s’impose.

Brûlures vulvaires et vaginales : attention à la mycose génitale

Une sensation de brûlure intime est souvent due à une forme de mycose génitale, comme une mycose vaginale. N’hésitez pas à consulter au moindre doute : un traitement permet de soulager rapidement les douleurs. 

Ureaplasma urealyticum : une infection sexuellement transmissible

Ureaplasma urealyticum est l’une des nombreuses bactéries normalement présentes dans la flore vaginale. Mais en quantité excessive, Ureaplasma urealyticum exige un traitement, car elle présente des risques sérieux pour la santé.

Bouton sur le pénis : un signe d'IST ?

Un bouton sur le pénis ou un petit bouton blanc sur le gland vous inquiètent ? Avant de paniquer, sachez qu'il faut savoir faire la différence entre les boutons pouvant signaler une infection sexuellement transmissible et les autres boutons sans gravité !

Douche vaginale et mycose : le lien

La douche vaginale est une pratique liée à certaines formes d'éducation. Elle se fait à l'aide d'une canule introduite dans le vagin et peut être à l'origine de mycoses récidivantes.

Pages

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité