Maladies gynécologiques

String : un sous-vêtement dangereux pour la santé intime ?

Porter des strings permet de porter des jeans serrés, des leggings ou des slims sans laisser apparaître les marques disgracieuses d'une culotte. Mais le string peut s'avérer risqué pour la santé intime dans certains cas. Dans quelle mesure le port du string est-il dangereux pour la santé intime ?

Tous les articles

Sécheresse vaginale : de la sauge comme traitement naturel

De nombreuses femmes souffrent de sécheresse vaginale. Différentes causes peuvent provoquer cet assèchement du vagin, empêchant d'avoir des relations sexuelles agréables. Des plantes médicinales peuvent aider ces femmes. Comment soigner la sécheresse vaginale à l'aide de la sauge ?

Prolapsus pelvien : comment se passe la chirurgie ?

Le prolapsus pelvien est une descente d'organe (vessie, utérus…) via les voies génitales. Le prolapsus, bien qu'encore tabou, est de mieux en mieux pris en charge à l'aide de diverses thérapeutiques. Mais quels sont les traitements existants pour le prolapsus pelvien ?

Les 8 pires maladies intimes que vous pouvez avoir messieurs !

Testicules gonflés, douloureux, boutons étranges au niveau de verge, cloques, verrues... Vous n'osez pas parler de ce que vous avez observé dans votre caleçon ? Lisez cet article. Nos gynécologues et andrologues vous expliquent les pires maladies intimes que les hommes peuvent attraper et les traitements adaptés.

Règles douloureuses : l'huile essentielle de menthe poivrée comme remède

Si vous cherchez comment soulager les règles, pensez aux huiles essentielles. L'huile essentielle de menthe poivrée, notamment, est souvent utilisée contre les règles douloureuses…

Douleur aux ovaires : les principales causes

Une douleur au bas-ventre, ou douleur pelvienne, peut avoir plusieurs causes. Lorsqu'elle apparaît dans le quadrant inférieur droit ou gauche de l'abdomen, on peut suspecter un problème aux ovaires. Quelles sont les principales causes de ces douleurs aux ovaires ?
Comment reconnaître un syndrome du choc toxique lié aux règles ?

Choc toxique : les symptômes d’alerte

Comment reconnaître les signes d’alerte d’un syndrome du choc toxique lié aux règles ? Comment réagir lorsque les premiers symptômes surviennent ? Medisite vous donne les clefs pour comprendre cette "maladie du tampon".

Prolapsus muqueux anorectal : c'est quoi ?

Le prolapsus est un terme scientifique pour désigner une descente d'organes. Dans le cas du prolapsus anorectal, il s'agit du rectum voire d'une partie du côlon, qui s'extériorise à travers l'anus. Bien que relativement courante et bien prise en charge, cette pathologie peut entraîner de grandes souffrances physiques et psychologiques.

Prolapsus utérin : 3 symptômes

Le prolapsus utérin correspond à une descente d’organes : l’utérus n’est plus retenu par les muscles et ligaments périnéens et descend dans le vagin. Si ce sujet n’est jamais facile à aborder, il n’en demeure pas moins fréquent. De nombreuses femmes, suite à un accouchement, une opération chirurgicale ou encore la ménopause, sont victimes de ce problème. Focus sur trois symptômes du prolapsus utérin.

Prolapsus pelvien : 3 symptômes

La descente d’organe, ou prolapsus pelvien, est assez répandue chez les femmes après un accouchement, une intervention chirurgicale ou encore après la ménopause. Les muscles et les ligaments du pelvis sont affaiblis dans ces trois cas et ce sont eux qui soutiennent les organes. Trois symptômes sont évocateurs du prolapsus pelvien.

Prolapsus mitral : 3 symptômes

Le prolapsus de la valve mitrale est une anomalie d’une des valves du cœur. Celle-ci n’étant plus capable d’assurer l’étanchéité entre l’oreillette et le ventricule gauches, le sang a tendance à refluer dans le mauvais sens lors de la contraction cardiaque. Mais quels sont, en cas de prolapsus mitral, les 3 symptômes qui peuvent alerter ?

Prolapsus stomial : 3 symptômes

Un prolapsus stomial est une complication qui fait son apparition suite à une amputation abdomino-périnéale (80 000 interventions en France chaque année) et notamment après une colostomie (ablation d’une partie du côlon). Pour pouvoir réagir dans les temps, il est important de connaître, en cas de prolapsus stomial, les 3 symptômes d’alerte.

Prolapsus génital : 3 symptômes

Le terme prolapsus désigne une descente d’organes, le déplacement d’organes hors de leur emplacement d’origine. Souvent liée à l’âge, à une grossesse, à un accouchement ou à la ménopause, cette descente est provoquée par un relâchement des muscles qui soutiennent les organes du bassin (périnée). On distingue trois formes de prolapsus génital : le prolapsus utérin (hystérocèle), le prolapsus de la vessie (cystocèle) et le prolapsus du rectum (rectocèle).

Prolapsus muqueux à l'anus : c'est quoi ?

Derrière ce nom compliqué se cache un véritable problème de santé. Le prolapsus est une descente d’organes. Dans le prolapsus muqueux de l’anus, c’est la muqueuse anale qui est touchée et peut s’extérioriser.

Prolapsus : la descente d'organe

Le prolapsus est un terme médical qui désigne une descente d’organes : les organes s’extériorisent quand les tissus de soutien sont affaiblis. Le prolapsus peut toucher différents organes comme la vessie, l’utérus ou le rectum.

Prolapsus rectal : 3 symptômes

Le prolapsus désigne la descente des organes du bassin vers le bas. Cette affection concerne notamment la vessie, l’utérus, l’anus et le rectum. Dans ce dernier cas, on parle de rectocèle. Le prolapsus rectal est souvent provoqué par une grossesse, un accouchement, la ménopause ou un traumatisme.

Prolapsus anorectal : 3 symptômes

Le prolapsus, communément appelé descente d’organes, affecte plus les femmes que les hommes. Il concerne les organes situés au niveau du bassin, notamment le rectum et l’anus. De la rééducation à la chirurgie, le choix du traitement du prolapsus anorectal dépend surtout de l’emplacement des organes, des complications et de l’âge du patient.

Prolapsus de la vessie : 3 symptômes

L’accouchement est une épreuve difficile qui peut entraîner des complications. Chez certaines femmes, il provoque le déplacement d’un ou plusieurs organes du bassin, par exemple l’utérus ou le rectum. En cas de descente de la vessie, on parle de cystocèle.

Prolapsus vaginal : 3 symptômes

Bien que fréquent chez les femmes de plus de 40 ans, le prolapsus vaginal, aussi appelé descente d’organes, reste un sujet délicat qu’elles n’osent pas aborder. Gênant mais sans danger, le prolapsus ne doit plus être un tabou.

Qu'est-ce qu'un frottis sanguin ?

Un frottis sanguin est l’observation au microscope d’une goutte de sang étalée sur une lame de verre afin d’examiner les cellules sanguines.

Qu'est-ce qu'un frottis inflammatoire ?

Après un frottis cervico-vaginal, le résultat arrive : frottis inflammatoire. Voyons ce que cela veut dire et s’il faut s’en inquiéter.

Qu'est-ce qu'un frottis cervical atrophique ?

Un frottis cervical atrophique est le résultat d’un examen gynécologique simple et sans douleur qui permet de dépister les maladies et les anomalies des cellules du col de l’utérus.

Le vaccin contre le cancer du col de l'utérus

Le cancer du col de l’utérus touche 3 000 femmes en France chaque année. Il est très souvent associé à une famille de virus, les papillomavirus (HPV). Le vaccin contre les HPV permet de réduire de 70 % le risque de cancer du col de l’utérus. Il complète le dépistage par frottis.

Verrue génitale : ça ressemble à quoi ?

Les verrues génitales, appelées aussi condylomes, sont de petites excroissances inesthétiques. Ces verrues siègent généralement sur les organes génitaux (pénis, vulve, scrotum, vagin) ou dans la zone périanale. Zoom sur ces indésirables.

Poux du pubis : ça ressemble à quoi ?

Les poux du pubis, ou poux pubiens, appartiennent à la famille des poux. Tandis que les poux aiment les cheveux, les poux du pubis, eux, préfèrent les poils plus épais donc les poils pubiens mais aussi les poils des aisselles, du torse, voire des cils. Les poux pubiens, encore appelés morpions, sont responsables de la phtiriase, affection bénigne provoquant de fortes démangeaisons. Zoom sur ces habitants indésirables dont on se passerait bien.

Peut-on faire un frottis vaginal quand on est vierge ?

Le frottis vaginal constitue l'un des outils de diagnostic et de dépistage essentiel du gynécologue. En effet, cet examen médical permet, entre autres, de détecter des lésions précancéreuses susceptibles d'entraîner un cancer du col de l'utérus. Quand faut-il réaliser ce type d'examen ? Comment se passe un frottis gynécologique ?

Douleurs anales : soigner une fissure

La fissure anale correspond à une petite déchirure au niveau de l'anus. Cette affection, relativement fréquente, est généralement bénigne, mais peut occasionner des douleurs anales plus ou moins importantes. Quel est le traitement de la fissure anale ?

Démangeaisons génitales chez la femme : une allergie au sperme ?

À l'origine d'une épidémie annuelle, la grippe est une maladie provoquée par un virus appartenant au genre Influenza. Si l'infection virale est généralement bénigne, elle peut avoir de graves répercussions sur les personnes adultes les plus fragiles.

Sexualité : 8 douleurs qui doivent vous inquiéter mesdames

Brûlures, démangeaisons, irritations... Des douleurs au niveau du vagin, de la vulve ou pendant les rapports perturbent votre vie sexuelle ? Avec le Dr Odile Bagot, spécialiste en gynéco-obstétrique, Medisite vous explique leurs causes et pourquoi il ne faut pas les négliger.

Psoriasis sur le gland : contagieux ou pas ?

Quand on pense au psoriasis, on associe généralement cette maladie de peau à des zones du corps comme les coudes, la paume des mains, la plante des pieds ou le cuir chevelu. Pourtant, ce phénomène inflammatoire de la peau peut aussi toucher les organes génitaux et peut être notamment présent chez l'homme, sur le gland. Or, si cette zone est la seule atteinte, il est difficile de l'identifier en raison de la confusion possible avec d’autres pathologies. En outre, avoir un psoriasis sur le gland provoque une autre inquiétude qui a une grande influence sur la vie sexuelle des personnes atteintes : est-il contagieux ou pas ? 

Ces hommes allergiques à leur propre sperme

Fièvre, congestion nasale, fatigue... Certains hommes seraient victimes d'un syndrome de Malaise Post-Ejaculatoire (SMPE). En cause ? Une allergie à leur propre sperme. 

Pages

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité