Scleroses multiples

Les dernières actualités

Une chanson à l’occasion de la journée mondiale de la Sclérose en plaques

The Ruling Passion est un groupe hongrois dont cette chanson parle d'une grave maladie : la sclérose en plaques. Alors que se déroule la vidéo on comprend que le chanteur, Zoltan Nagy en souffre. Il a voulu écrire une chanson au sujet de cette " compagne aux mille facettes " comme il le dit lui même, mais pas une chanson triste. Zoltan Nagy : " Je voulais envoyer un message positif à ceux qui souffrent de la même maladie. Je ne voulais pas quelque chose de négatif. Les chansons tristes, lyriques vous font pleurer et je voulais écrire quelque chose d'encourageant, de vraiment encourageant. " Avant sa maladie, Zoltan chantait dans un groupe rock. La maladie a mis un terme à cette période. Il s'est senti coupable d'être malade. Pendant deux ans il a continué à travailler jusqu'à ce qu'il soit contraint à rester sur un fauteuil roulant. C'était il y a quatre ans. Il vit désormais chez ses parents et ne sort que très peu. Zoltán Nagy : " C'était vraiment surprenant de voir la rapidité de la progression de la maladie. D'un seul coup je me suis retrouvé sans travail. Assis à la maison. Je ne pouvais plus rien faire. " Puis Zoltan a retrouvé un ami de son époque musicale Peter David. Ils ont commencé à travailler ensemble sur des textes, dont la chanson sur sa maladie. Ils ont voulu en effet faire quelque chose pour les malades de la sclérose en plaques et pas uniquement ceux qui vivent en Hongrie. Ils ont donc décidé de faire une version en anglais. On dénombre 8000 malades en Hongrie, des millions dans le monde. Il est très important de détecter les symptômes en amont. Des traitements permettront en effet aux malades de continuer à vivre leur vie avec des changements mineurs. Gábor Jakab, neurologue à l'hôpital Uzsoki : " Tout ne peut pas être écrit sur une ordonnance. Chacun doit trouver son moyen d'expression. J'espère que l'exemple de Zoltan va atteindre beaucoup de monde et que tout le monde sera capable de découvrir une force en soi-même, une force que l'on croyait endormie ou déjà perdue et qui peut aider à vivre une vie qui mérite la peine d'être vécue. " Zoltán Nagy : " Comme je fais à nouveau de la musique, je suis totalement heureux, vraiment. C'est un pied de nez à ma maladie. " La chanson de Zoltan est diffusée ce 25 mai à l'occasion de la journée mondiale de la sclérose en plaques.