science

Les dernières actualités

Quand la mer devient fontaine de jouvence

Et si le secret de l'éternelle jeunesse se trouvait dans la mer ? La biodiversité marine est une source inépuisable de découvertes pour la médecine et la cosmétologie. Au bord de la Méditerranée, des scientifiques espagnols comptent bien en profiter. Ils participent tout comme des chercheurs français entre autres, au projet européen Tascmar qui vise à développer des technologies innovantes pour la culture d'invertébrés marins et de leurs micro-organismes associés. Ce jour-là, à Almuñecar en Espagne, la météo est idéale pour une sortie en mer et pour la mission que se sont donné des biologistes marins : une collecte d'échantillons menée dans le cadre d'un projet de recherche européen baptisé Tascmar. Ils se concentrent sur la zone mésophotique (partie inférieure de la zone photique, c'est-à-dire la zone où pénètre la lumière) qui se situe à plus de trente mètres de profondeur et qui est encore méconnue. Le potentiel anti-âge des biomolécules associées aux invertébrés 'Nous cherchons des invertébrés marins, nous explique Rafael Belda Poveda, technicien de recherche en biologie au sein de iMare Natural avant de préciser, alors que nous nous apprêtons à plonger : Nous sommes sur un élevage de moules et nous allons plonger pour prélever les espèces dont nous avons besoin. Les invertébrés, précise-t-il, présentent des biomolécules qui peuvent être utilisées dans les domaines de la cosmétique, la pharmacologie et la nutrition.' Pour se défendre de prédateurs, les polypes, les éponges et d'autres invertébrés produisent des toxines. Des composés qui pour certains, pourraient être utilisés chez l'homme d'après ces scientifiques pour retarder les effets du vieillissement, éliminer des cellules cancéreuses ou guérir d'autres maladies. 'On commence par prendre des échantillons d'invertébrés de petite taille qui font entre 50 et 100 grammes pour les emmener en laboratoire, indique Ana Esther Ortiz Maldonado, océanographe et chef de production à iMare Natural. Si cet invertébré produit des substances intéressantes, poursuit-elle, on pourra en faire la culture et le reproduire artificiellemen et de cette manière, on ne sera pas obligé de porter atteinte aux populations qui se trouvent dans la nature.' TASCMAR non-destructive diving collections in action with iMareNatural: https://t.co/lyfi4HPXwK#euronews #coralreef- TASCMAR (TASCMAR) 28 avril 2016 13 partenaires dans 8 pays Dans leurs installations dédiées, les chercheurs testent des techniques efficaces pour cultiver ces invertébrés en dehors du milieu marin qui soient aussi respectueuses de l'environnement. L'identification des espèces les plus prometteuses se fait en lien avec d'autres partenaires en Europe. 'Les échantillons collectés sont ensuite 'envoyer dans de bonnes conditions en France où une autre phase du projet Tascmar est menée à bien, à savoir les tests d'extraction biochimique,' explique Ana Esther Ortiz Maldonado. A Gif-sur-Yvette, au sein de l'Institut de Chimie des Substances Naturelles du CNRS, nous rencontrons une équipe française qui a quant-à-elle développé des outils innovants pour extraire les composés chimiques de ces invertébrés et cultiver des micro-organismes symbiotiques qui permettront de produire des molécules anti-âge à une échelle industrielle. 'Les maladies telles qu'Alzheimer, Parkinson, la DMLA [dégénérescence maculaire liée à l'âge], les problèmes d'arthrose ou encore l'aspect esthétique de la peau -, l'anti-âge regroupe un nombre considérable de désordres et de maladies,' fait remarquer Jamal Ouazzani, coordinateur du projet TASCMAR et microbiologiste au ICSN-CNRS. Production durable Pour une démarche plus écologique, les scientifiques ont par exemple établi que les cultures microbiennes pouvaient se faire sur de minuscules granulés de polymère. Ce qui permet d'utiliser moins de solvant et de réduire les déchets chimiques. 'Nous allons insérer des résines particulières qui vont adsorber les molécules d'intérêt, précise Jamal Ouazzani. Du coup, on n'a plus besoin d'extraction liquide, on va juste désorber avec un tout petit peu de solvant, ce qui a été capté par ces résines et c'est [une option] d'abord économique, écologique et surtout efficace.' Ces scientifiques se sont donnés jusqu'en 2019 pour savoir comment exploiter de manière durable, tout le potentiel de ces micro-organismes qui s'annoncent bénéfiques pour notre santé. iMare Natural-TASCMAR aquaculture workshops to inspire future Andalusian scientists!https://t.co/8ztMQZOczW TASCMAR pic.twitter.com/WCFKVPetWs- iMare Natural S.L. (iMareNatural) 2 juin 2016

Solar Impulse 2 : premier vol solaire transatlantique

Nouvel exploit pour Solar Impulse 2 qui réussit son premier vol transatlantique. L'appareil qui fonctionne uniquement à l'énergie solaire s'est posé jeudi matin à Séville après 70 heures de vol. Une 15ème étape de 6272 kilomètres entre New York et l'Espagne. Grosse satisfaction au centre de contrôle de l'avion à Monaco et pour son pilote le Suisse Bertrand Piccard, 58 ans, à l'origine du projet. 'Je ne peux pas réaliser, c'est tellement fantastique', s'est exclamé le pilote suisse de l'appareil, Bertrand Piccard en direct sur internet. Il alterne les étapes avec son compatriote André Borschberg, 63 ans, qui a piloté l'appareil pour son plus long voyage, entre Nagoya (Japon) et l'archipel d'Hawaï dans le Pacifique : 6.437 kilomètres en cinq jours et cinq nuits. BREAKING bertrandpiccard lands in #Seville completing, in 70h, the 1st #Atlantic solar flight #futureisclean pic.twitter.com/z8o96ynFDa- SOLAR IMPULSE (solarimpulse) 23 juin 2016 Thank you FOLLOWERS for having make this flight historic , having your support means a lot for us ! pic.twitter.com/OK2d0usFWN- SOLAR IMPULSE (@solarimpulse) 23 juin 2016 By flying over the #Atlantic, I want to encourage society to manage the challenges of our time w/ #pioneering spirit pic.twitter.com/OP6ossfVA7- Bertrand PICCARD (@bertrandpiccard) 23 juin 2016 Congratulations to the #solarimpulse TEAM Many hugs to everyone ! Here we are #Europe pic.twitter.com/XpdRSTXO3n- SOLAR IMPULSE (@solarimpulse) 23 juin 2016 Solar Impulse 2 a entamé son tour du monde le 9 mars 2015 à Abou Dhabi aux Emirats arabes unis et fait étape depuis à Oman, en Inde, en Birmanie, en Chine puis au Japon. Il a ensuite traversé le Pacifique, et fait une escale de dix mois à Hawaï pour des problèmes de batteries. L'aéroplane vole à une vitesse moyenne de 50 km/h grâce à des batteries qui emmagasinent l'énergie solaire captée par quelque 17.000 cellules photovoltaïques installées sur ses ailes. avec AFP

Voyage à l’intérieur du cerveau

Voyager à l'intérieur du cerveau, comme dans un scénario de science-fiction. On commence à avoir une idée de ce que cela pourrait vraiment être avec des hologrammes. Des chercheurs britanniques ont travaillé sur cette représentation de l'organe le plus complexe de notre organisme. En mesurant les mouvements des molécules d'eau dans la substance blanche ils ont pu détecter les voies des fibres nerveuses. Basil Ridha, Neurochirurgien : 'Si vous présentez une dégénérescence, ou si vous avez des zones d'inflammation, ou une attaque, ce sont des choses que l'on peut voir et constater comment d'une façon anatomique cela va toucher l'environnement de la structure et les voies d'accès. Le cerveau est donc désormais non seulement le site de la lésion mais il représente aussi un réseau et parfois il est intéressant pour nous de constater visuellement quel a été le réseau impliqué dans une lésion bien précise.' Ces recherches holographiques ont débouché sur 'Holoxica' qui a pu être développé avec des fonds européens sur le budget recherche et innovation. Basil Ridha : 'Le cerveau est une structure tri-dimensionnelle complexe et il est parfois assez difficile de la décrire, ou de comprendre les connexions. Donc le fait de voir un cerveau en 3D pourrait représenter un raccourci intéressant pour la formation et pour aider les processus d'apprentissage.' Dans un deuxième temps 'Holoxica' devrait être adaptée aux IRM et autres scanners à ultrasons qui pourront ainsi bénéficier de cette présentation holographique qui permettra donc de mieux vivre cette aventure intérieure.

Inde : énergie éolienne, du local au global

Les frères George, Arun et Anoop sont fiers de leur création. Il s'agit d'une éolienne qui tourne sur le toit d'une maison qui se trouve dans le Kérala, un état du sud ouest de l'Inde. Elle peut produire entre 3 et 5 kilowatts heures. Ce qui est largement suffisant pour alimenter un foyer en électricité pour le prix de 650 euros. Arun Geroge, Avant Garde Innovations : " Nous avons conçu cette turbine dont le coût n'a encore jamais été vu dans ce pays. Nous avons fait en sorte pour que le coût s'élève à 50 000 roupies.Et c'est le type de révolution que nous voulons faire dans l'industrie, fabriquer de l'énergie propre pour tout le monde. " L'Inde est un des acteurs les plus importants de l'énergie éolienne sur un plan mondial. Elle dispose aussi pour cela plus de 7000 kilomètres de côtes toujours soumises aux vents. Et pourtant le pays est toujours soumis à des difficultés d'approvisionnement. Sans parler du quart des Indiens qui n'ont pas accès à l'électricité. Suresh Kumar Kumaresan, expert en énergie éolienne : " Dans le contexte indien qui est en train de se développer, nous faisons beaucoup de choses mais ce n'est pas suffisant et nous n'avons pas encore atteint tout le potentiel. En partie parce que le gouvernement n'est pas très disposé à donner des subventions. Ou alors il n'a commencé que très récemment et ce n'est pas assez. " Et un peu comme partout ailleurs, l'énergie éolienne connaît des détracteurs comme ici dans le village d'Aralvaimozhi au sud-est de l'Inde, dans l'état du Tamil Nadu. Ramayya Kannayya Thevar est un des habitants : " C'est trop près de notre village et ce bruit continu c'est un problème, un grand problème pour les gens qui n'arrivent pas à bien dormir à cause de ce bruit. Pendant la journée ce n'est pas trop un problème parce que les gens sont au travail. Pendant la nuit quand il n'y a pas d'autre activité c'est le seul bruit et c'est insupportable. Les éoliennes ont des avantages, mais elles créent aussi des problèmes. " Autre inconvénient souvent avancé, les risques pour les oiseaux. Raheem Chellappan Ravuthar, ornithologue : " Il a été constaté que les longues pales des éoliennes tuent de nombreux oiseaux, des milliers, chaque année dans notre pays. Mais contrairement aux pays occidentaux rien n'est fait pour s'occuper de ce problème. Assez souvent des oiseaux qui volent les uns derrière les autres, et aussi les chauves souris sont touchées. " Depuis 2015 jusqu'à aujourd'hui l'Inde a produit 3 300 mégawatts d'électricité grâce à l'énergie éolienne. Parallèlement, sur la même période 70% de la production d'électricité repose sur des centrales à charbon...

La preuve que l’homme de Néandertal n‘était pas une sombre brute

Des chercheurs pensent avoir trouvé la preuve que l'homme de Néandertal n'était pas aussi rustre qu'on le pensait : A 300 mètres de l'entrée de cette grotte de Bruniquel, dans la vallée de l'Aveyron, Néandertal aurait construit des structures circulaires avec des stalagmites. #Bruniquel : une grotte qui change notre vision de Néandertal https://t.co/bfQmI0HAOb pic.twitter.com/zJJ9ATb1N3- CNRS (@CNRS) 25 mai 2016 Une des construction présente un diamètre de 6,7 mètres et un petit muret d'une trentaine de centimètres de hauteur. Les chercheurs estiment que plus de deux tonnes de matériel ont été déplacés pour aménager la cavité. Pour le professeur de préhistoire Jacques Jaubert, cela montre que 'ce ne sont pas des sombres brutes qui ne font que tailler du silex ou abattre des bisons pour s'alimenter'. 'Cela suppose un investissement par un groupe, avec certainement quelqu'un, ou plusieurs personnes, qui dirigeaient la manoeuvre, puis des assistants, des personnes qui devaient éclairer, avec un projet' explique-t-il. 'La grotte de Bruniquel, c'est l'appropriation du monde sous terrain par l'homme de Néandertal. C'est un schéma que nous n'avions pas du tout imaginé il y a quelques années.' C'est la datation des stalagmites qui révèle que c'est l'homme bien de Néandertal, et non l'homme moderne, qui aurait aménagé la grotte il y a environ 176 500 ans, alors que, jusqu'à présent, la preuve la plus ancienne de la fréquentation humaine des grottes remontait à 38 mille ans (grotte Chauvet en Ardèche). L'homme de Néandertal a vécu entre - 250 000 ans et - 40 000 ans. Les chercheurs n'ont pas encore établi la raison d'être des constructions de la grotte de Bruniquel. Une des hypothèses penche pour des espaces consacrés à des cérémonies religieuses. Néandertal à Bruniquel par CNRS

Golfe Persique : à la poursuite des tortues vertes

A la chasse à la tortue ! La clarté de l'eau dans ce coin du Golfe Persique simplifie les choses. Un dernier saut à l'eau et la tortue verte se retrouve prise sur un bateau... pour la bonne cause, celle du EWS WWF l'antenne du WWF dans les Emirats Arabes Unis qui étudie ces tortues. Nicolas J. Pilcher, directeur de la fondation de recherche marine : " C'est une prise étonnante. Ces tortues nous disent quel est le pourcentage des mâles et des femelles et si elles sont en bonne santé. Comment pouvoir faire ça ailleurs. On a capturé 8 tortues en 35 minutes. " Direction l'île de Bu Tinah dans la Réserve marine de Marawah pour suivre le projet de sauvegarde des tortues vertes du Golfe persique et dans ce cadre une initiative qui a été lancée en 2010. Rita Del Prete, euronews : " Nous avons vu comment ils prennent les tortues. Désormais nous allons voir trois interventions réalisées ensemble pour la première fois dans le monde sur ces espèces marines. " La population des tortues a décliné en raison des activités humaines et de la perte de zones de nidification. Les tortues vertes peuvent parcourir de très grandes distances entre ces zones de nidification et les herbiers dont dépend aussi leur survie. Jimena Rodriguez, responsable projet EWS-WWF : " Ici je suis en train de déployer un satellite, avec une borne sur cette tortue. Dès qu'elle va se trouver au contact de l'eau elle va nous envoyer un signal par le biais du satellite et nous allons commencer à recevoir des informations sur la direction de la tortue, sur ce qu'elle est en train de faire. On connaîtra mieux ces routes migratoires et les régions qu'elle va fréquenter pendant son voyage. " Car on ne connaît qu'assez peu de choses sur ces tortues marines. Marine Antonopoulou, EWS-WWF : " Les tortues sur lesquelles nous travaillons ici sont des tortues vertes. Elles sont associées avec un habitat composé d'un HERBIER MARIN. Un habitat très important pour les tortues mais aussi et pour la vie marine en général. Et ce que nous voulons faire en utilisant ces tortues marines c'est d'identifier ces zones importantes pour la bio diversité, des zones qui doivent être protégées. " La température est capitale pour la reproduction des tortues. En fonction de celle-ci il y aura plus de mâles ou plus de femelles. Nicolas J. Pilcher : " Ce qui est intéressant ce sont les projections climatiques. Ce que nous imaginions de l'état de la planète dans les 50 ou 100 années à venir est en train de se passer dans le Golfe. Sous de nombreux aspects c'est comme un laboratoire grandeur nature pour étudier l'impact des changements climatiques sur les espèces marines. " Les tortues vertes, sans doute les plus connues des tortues marines, sont classées comme espèces en voie de disparition sur la liste rouge de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature, l'UICN.

Espérance de vie : des chercheurs espèrent stopper le vieillissement

Des chercheurs espèrent un jour inverser le mécanisme de l'horloge biologique qui provoque le vieillissement. Une équipe américaine a réussi à prolonger la vie d'une souris, une autre étudie une bactérie présente dans les boîtes de conserve qui se régénère grâce à un doublon d'ADN.

Moustiques OGM contre virus Zika

Des moustiques génétiquement modifiés pour lutter contre l'épidémie de Zika. C'est ce que vient d'annoncer une étude brésilienne . Les moustiques ont été infectés en laboratoire par une bactérie qui s'appelle Wolbachia et qui pourrait bloquer leur capacité à transmettre le virus. Luciano Moreira, chercheur à la fondation Oswaldo Cruz : 'Ce que nous pourrions faire c'est de relâcher des moustiques porteur de Wolbachia pour remplacer les populations de moustiques dans des zones determinées, ou même dans une ville et ensuite être capable de bloquer la transmission de la maladie. Ainsi on a découvert que la Wolbachia dans les Aedes aegypti peut bloquer la dengue mais aussi le virus chickungunya, la fièvre jaune et désormais on a aussi trouvé que c'était positif pour bloquer le virus du Zika.' De fait cette bactérie avait été développée pour éradiquer la dengue par une ONG australienne à propos dénommée 'Eliminate Dengue'. Les chercheurs brésiliens ont nourri les insectes avec du sang humain infectés par deux types récents de virus Zika présents au Brésil. Professor Scott O'Neill, de l'université de Monash dirige le programme 'Eliminate Dengue' : 'Certaines personnes se trompent en pensant que nous allons devoir faire une injection dans les oeufs chaque fois que nous allons relâcher quelque chose dans l'environnement. Mais ce n'est pas le cas. Il suffit juste de le faire une fois. Et c'était en fait très difficile à réaliser mais maintenant nous avons réussi à le faire. De plus produire ces larves et les relâcher est très peu onéreux.' Le Brésil est un des pays où l'on compte le plus de naissance de bébés atteints de microcéphalie, du fait de l'infection de mère par le Zika durant sa grossesse. L''OMS':http://www.who.int/emergencies/zika-virus/articles/one-year-outbreak/en/ a expliqué que l'on peut faire un lien entre le virus Zika et cette rare maladie. La Pan American Health Organisation , qui fait partie de l'OMS a indiqué que le virus pourrait toucher 500 millions de personnes. Le Dr. Anthony Fauci, Director, du National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID) : 'On est pratiquement sûrs qu'il y aura un lourd fardeau économique et sanitaire à porter si de nombreux bébés naissent avec des microcéphalies et d'autres maladies congénitales. Les estimations de traitements sur une durée de vie pour un enfant ainsi atteint peuvent aller d'un à plusieurs millions de dollars.' Pour apporter la preuve de l'efficacité, ou non, du vaccin il faudra deux facteurs. Le premier porte directement sur son efficacité et le deuxième sur le taux d'infection dans une communauté. A l'heure actuelle on recense 23 projets d'études sur un vaccin. Et ce dans le monde entier. Mais cela pourrait prendre du temps avant d'avoir la certitude de disposer de la parade face au virus. Dr. Anthony Fauci : 'Si au début de 2017, on se retrouve toujours avec d'importantes épidémies en Amérique du sud et dans les Caraïbes, alors on saura que notre action aura été efficace. Mais d'ici une année. Si l'infection baisse comme cela a été le cas pour Ebola en Afrique occidentale alors il nous faudrait trois ans pour montrer que cela fonctionne, ou non...' L'organisation des Jeux Olympiques à Rio participe de l'inquiétude suscitée par cette épidémie. L'Organisation de santé pan américaine s'attend à voir voyager 14 millions de personnes du sud du continent vers le nord pour suivre les jeux qui vont commencer le 5 août.

Solar Impulse en route vers l’Arizona

L'avion solaire Solar Impulse a repris son tour du monde en décollant de San Francisco, en Californie, pour sa dixième étape. Sa destination : l'Arizona, qu'il devrait rejoindre avec une vitesse de 45 km/h. L'avion qui fonctionne uniquement grâce à l'énergie solaire, veut convaincre le monde d'utiliser des énergies propres. Il rejoindra ensuite New-York, avant de traverser l'Atlantique.
Un utilisateur de cigarette électronique à New York le 29 avril 2014

Cigarettes électroniques: une étude confirme la présence de substances cancérigènes

avec
Un utilisateur de cigarette électronique à New York le 29 avril 2014

Ig Nobel : 10 études scientifiques insensées récompensées

Bacon anti saignements de nez, apparition de Jésus sur un toast... La cérémonie 2014 des Ig Nobel organisée à l'Université de Harvard a récompensé les études scientifiques sérieuses les plus grotesques de l'année. Palmarès.

Du mal à trouver le sommeil ? Regardez la lune !

Des scientifiques canadiens prouvent que les nuits de pleine lune, on met deux fois plus de temps à s'endormir.
Un habitant de Floride qui n'a pas récemment voyagé à l'étranger est la première personne aux Etats-Unis à avoir contracté localement le virus chikungunya transmis par les moustiques

Etats-Unis: premier cas de chikungunya transmis par les moustiques

avec
Un habitant de Floride qui n'a pas récemment voyagé à l'étranger est la première personne aux Etats-Unis à avoir contracté localement le virus chikungunya transmis par les moustiques

Il plonge sa main dans de l'azote liquide : regardez !

Pour démontrer l'effet scientifique dit de Leidenfrost, un homme a plongé sa main dans de l'azote liquide. Images incroyables.
Photo d'archives non datée du médecin brésilien Miguel Nicolelis dans son laboratoire à Sao Paulo

Mondial-2014: le shoot le plus spectaculaire donné par la science

avec
Photo d'archives non datée du médecin brésilien Miguel Nicolelis dans son laboratoire à Sao Paulo

Un livre français relié avec de la peau de femme

La bibliothèque d'Harvard aux Etats-Unis vient de prouver qu'un livre français du XIXe siècle a été relié avec de la peau de femme.

Bande annonce MAAD 2014

L?Inserm, avec le soutien de la MILDT, a initié en 2012-2013 un projet de sensibilisation scientifique à des recherches portant sur les addictions.?Il s?agit de permettre à des jeunes de mener des projets scientifiques au sein de laboratoires de neuroscience qui travaillent sur les addictions pour qu?ils partagent ensuite leurs découvertes avec un public plus large.Début juin, des congrès des Apprentis Chercheurs sont organisés dans plusieurs villes. Les jeunes, en binôme, y font la présentation orale du projet scientifique mené pendant l?année.Plus d'infos : http://acmaad.tumblr.com/

La science participative et la bio-inspiration des pistes pour ameliorer l avenir

Nous avons rencontré Gilles BOEUF, président du Museum d'Histoire Naturel, qui s'intéresse ici aux solutions d'avenir et plus précisément à deux éléments importants pour sensibiliser plus largement les gens : disposer d'une science plus participative et se pencher de plus près sur la bio-inspiration.

Sciences et Fictions 2014

Le festival science et fictions vous donne rendez-vous du 12 au 16 fevrier 2014 pour sa 5e edition Rejoignez-nous a Cavaillon Cheval-Blanc les Taillades et Merindol pour...

30 ans d'espérance de vie supplémentaires en un siècle : merci qui ?

avec
L'espérance de vie en 1913 était de 50,45 ans en France, en 2013 elle a atteint 81,8 ans. Et pour 2014, l'Ined prévoit une hausse à 81,9 ans.
Ces graisses artificielles peuvent se trouver dans certains aliments transformés le pop-corn

Les Etats-Unis veulent bannir les acides gras trans, dangereux pour la santé

avec
Les autorités sanitaires américaines veulent bannir les acides gras trans artificiels présents entre autres dans des biscuits et des pizzas surgelées, citant les risques importants pour la santé, notamment cardio-vasculaires.
Des personnes âgées

Retarder le vieillissement plus intéressant que de cibler le cancer

avec
Retarder le vieillissement est un meilleur investissement de santé publique que de concentrer la recherche sur le cancer et les pathologies cardiaques qui en résultent souvent, conclut lundi une recherche aux Etats-Unis.
Les visages des lauréats du prix Nobel de médecine 2013, James Rothman, Randy Schekman et Thomas Südhof (de g à d), affichés à l'Institut Karolinska à Stockholm le 7 octobre 2013

Les lauréats du Nobel de médecine inquiets de l'avenir de la recherche

avec
Les réductions budgétaires des dernières années menacent la prééminence scientifique et économique des Etats-Unis, ont déploré lundi les co-lauréats du prix Nobel de médecine 2013, trois Américains dont un Allemand de naissance.

Rencontres Internationales Sciences et Cinémas (Marseille)

Gros plan sur les 7èmes Rencontres Internationales Sciences et Cinémas qui se déroulent du 10 au 19 octobre.

Fête de la science à Marseille

Gros plan sur la fête de la science qui se déroule du 9 au 13 octobre à Marseille.

Iter: un convoi test

Un convoi destiné au projet de recherche nucléaire Iter est attendu l'été prochain. Pour l'heure, une remorque teste l'itinéraire de 104 kilomètres.

Les secrets du régime crétois

80 % de risques cardio-vasculaires en moins et une santé exceptionnelle ! Le régime crétois peut faire baisser le cholestérol, l’hypertension, le risque d’infarctus, d’AVC ou de certains cancers. Il peut même aider à maigrir !

10 solutions naturelles contre la ménopause

Bouffées de chaleur, sécheresse vaginale, troubles de l’humeur, ou fragilisation osseuse… Contre les symptômes de la ménopause, il n’y a pas que les traitements hormonaux (THS/THM) ! Voici 10 solutions naturelles pour se sentir enfin mieux, sans prise de risque, ni effets secondaires !

Les 10 gestes qui vous trahissent

Savez-vous que 20% seulement de la communication passe par les mots ? Le reste du temps, c’est notre corps qui parle pour nous. Gestes, mouvements, attitudes, regards : apprenez à décrypter vos gestes... et ceux des autres.

L’amour est-il une drogue ?

Les poètes ne s’y sont pas trompés et la science le confirme : notre première drogue, la plus naturelle et la plus innée, c’est l’amour, avec son pouvoir bénéfique et ses effets toxiques. Pour le meilleur et pour le pire.

Pages