Publicité
Publicité

La voiture et la chaleur peuvent déclencher une crise de colique néphrétique.

Pour l’éviter, hydratez-vous pendant le voyage, obligez vous à boire au moins 2,5 litres d’eau minérale adaptée (attention à la composition en calcium) pendant chaque jour de trajet.

Publicité

Si vous avez fait une crise récente, le calcul n’a pas encore été expulsé, les transports longs en voiture sont alors contre-indiqués, parlez en à votre médecin ou votre urologue.

Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité