Publicité
Publicité

Notre corps est constitué à 75% d’eau. Une baisse de la quantité d’eau corporelle peut entraîner des conséquences graves : une déshydratation et un coup de chaleur.

Lorsque le corps est exposé à de fortes chaleurs, la sueur rafraîchit la peau, et évite une hausse de la température centrale. La perte d’eau entraînée par la sudation doit être impérativement compensée en buvant régulièrement.

Publicité
En cas d’effort physique

En cas d’effort prolongé (sport, longue marche...) sous de hautes températures, buvez régulièrement une eau légèrement salée (le sel retient l’eau et limite les pertes sudorales).
Votre tenue vestimentaire doit être légère, vous protégeant contre les coups de soleil mais elle ne doit pas retenir la transpiration. La sudation n’est efficace que si la peau est bien ventilée. Les vêtements synthétiques sont à proscrire.

Sous les tropiques

Le fort degré d’humidité de l’air rend la transpiration moins efficace (la sueur s’évapore moins) pouvant provoquer un risque de coup de chaleur. Pour s’en protéger, il faut porter un chapeau aéré, des vêtements de couleur claire (absorbent moins la chaleur), en coton de préférence.

Le coup de chaleur se manifeste par une rougeur de la peau, un malaise avec des nausées, des maux de tête et surtout une fièvre. Le coup de chaleur impose une consultation médicale urgente.

Cas particuliers

Les enfants ne savent pas réclamer à boire et les personnes âgées ressentent moins la soif.
Ils sont donc plus sensibles à la chaleur, et s’exposent plus vite à la déshydratation et au coup de chaleur.

  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité