Publicité
Publicité

Les méningites à méningocoques concernent les 5 continents. l’OMS estime à 300 000 le nombre de méningites à méningocoques survenant chaque année dans le monde et à 30 000 le nombre de personnes qui en meurent. Dans les pays en développement, l’infection méningococcique est endémique avec des poussées épidémiques qui peuvent être explosives. Plus la promiscuité inter-humaine est importante, plus le risque est important.

Les infections à méningocoques sont des maladies très graves qui peuvent décimer des villages entiers, notamment dans la partie subsaharienne du continent africain, région où la méningite à méningocoques revient de façon saisonnière le plus souvent de décembre à juin c’est à dire pendant la saison sèche.
Même si la maladie est diagnostiquée rapidement et le traitement antibiotique institué rapidement, la maladie reste mortelle dans près de 10% des cas. Le méningocoque est un des rares germes qui dans les pays industrialisés peut tuer un enfant ou un adulte jeune en quelques heures.
La vaccination représente donc un atout majeur dans la lutte contre les infections à méningocoques.
Il existe un vaccin méningococcique contre les souches des groupes A et C. Ce vaccin n’est efficace qu’auprès des adultes et des enfants de plus de 18 mois.

Publicité
La vaccination est particulièrement recommandée aux enfants, adolescents et jeunes adultes qui vont séjourner dans des pays où la méningite sévit régulièrement de manière épidémique (partie subsaharienne du continent africain par exemple).

Publicité

  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité