Publicité
Publicité

La turista est une entité hétéroclite qui se défini par la survenue chez un voyageur d’une diarrhée (+ de 3 selles non moulées par jour), bénigne (pas de fièvre, les selles sont normalement colorées, sans glaires, ni pus, ni sang), de guérison spontanée rapide.

Elle touche entre 20 et 50 % des voyageurs se rendant dans les pays où l’hygiène est précaire.

Pourtant, cette diarrhée est presque toujours évitable si l’on suit scrupuleusement quelque mesures d’hygiène simples. La consommation d’une eau potable et le respect de ces trois règles de bases : Peler, bouillir et bien cuire permettent de prévenir la plupart des maladies à transmission féco-orale et notamment la diarrhée du voyageur.
Au delà de ces recommandations de l’organisation mondiale pour la santé (OMS), il faut savoir que le risque de diarrhée du voyageur est maximal dans les pays où le niveau socio-économique est le plus bas, les problèmes fécaux y sont élevés.

Fréquence de la diarrhée du voyageur selon la destination
d’après Caumes E. Santé et voyages ed 1996 - Pasteur Vaccins

Causée par un germe, une toxine, un virus ou par la conséquence d’une modification de la flore digestive et favorisée par le changement du comportement alimentaire, elle survient en trois à huit jours sans élément déclenchant apparent.

Constituée de quatre à cinq selles non moulées, la turista est le plus souvent associée à des douleurs abdominales, à une sensation de malaise, à des nausées ou des vomissements. Elle ne présente aucun signe de gravité : les selles sont normalement colorées, sans glaires, ni pus, ni sang et il n’existe pas de fièvre.

Publicité

  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité