Publicité
Publicité

Les repas

Ne montez pas en altitude le ventre vide ! Le petit déjeuner doit être complet, de préférence "à l’anglaise" (oeufs, bacon etc...) avant une journée d’activité physique.

Les sucres lents ont leur place au déjeuner et au dîner. Les hydrates de carbonnes complexes (pâtes, riz...) assurent en effet les qualités énergétiques idéales pour l’effort et l’endurance en altitude. Évitez cependant les féculents, choux etc... qui risquent d’entraîner une distension des organes digestifs si vous réalisez une ascension rapide (télécabine).

Publicité

L’hydratation

Publicité

Hydratez vous régulièrement (buvez au moins un litre et demi d’eau minérale par jour, en dehors des repas). Evitez les boissons gazeuses avant une ascension rapide (télécabine).

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité