Publicité
Publicité

Les méduses et coraux

Elles possèdent des organes urticants disposés sur leurs tentacules qui leur permettent de paralyser leurs proies. L’homme peut aussi en être la victime. Les méduses peuvent atteindre 3 m de diamètre et posséder des tentacules de 30 m ! Toutes n’atteignent pas cette taille et leur contact est en fait le plus souvent responsable de brûlures locales, sans gravité réelle. Le danger réside surtout dans le risque de noyade secondaire à la panique et aux réactions de l’organisme. Attention ! Même desséchées, les méduses restent venimeuses. Toute gène respiratoire, toute modification de la voix, tout malaise survenant après un contact cutané avec une méduse, imposent une consultation médicale urgente.

Les cônes

Ils ressemblent à de longs escargots de quelques cm à quelques dizaines de cm. On les rencontre sur les littoraux des Océans Indien et Pacifique, enfouis dans le sable, parmi les coraux. Ce sont des carnassiers nocturnes, qui harponnent leurs proies à l’aide de dents contenant un puissant venin. Plusieurs espèces sont dangereuses voire mortelles pour l’homme. Les accidents surviennent souvent lors de manipulations des coquillages et les dents des cônes peuvent traverser les vêtements (porter des gants épais, bien connaître les coquillages que l’on ramasse, se renseigner auprès de la population locale avant de ramasser n’importe quoi !).

Publicité

Oursins et étoiles de mer

Ils sont essentiellement venimeux, pour certains, dans les eaux tropicales. Les oursins sont essentiellement responsables sur nos côtes de lésions liées aux piquants, voire d’infections secondaires. La seule étoile de mer dangereuse pour l’homme vit dans les récifs coralliens de l’Indo-Pacifique.

Publicité

Toute gène respiratoire, toute modification de la voix, tout malaise, imposent une consultation médicale urgente.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité