Publicité
Publicité

Il s’agit d’une maladie qui sévit par épidémies du sous-continent Indien jusqu’au Japon. Elle se transmet par la piqûre de certains moustiques.
L’infection est le plus souvent pas apparente (98% des cas) mais dans les autres cas, la maladie se traduit par un syndrome infectieux brutal associé à une encéphalite. Dans ce cas, un malade sur quatre décédera et un tiers des survivants garderont des séquelles neurologiques.

Le risque pour le touriste "habituel" est extrêmement faible et la vaccination n’est pas systématiquement indiquée, notamment chez une personne qui effectue un séjour court (moins de 30 jours) dans les grandes zones urbaines.
L’indication de la vaccination pour le voyageur repose sur une évaluation du risque au cas par cas qui tient compte de l’itinéraire, du niveau de transmission de l’encéphalite japonaise dans les régions visitées et des activités du voyageur.
La vaccination est recommandée aux voyageurs devant séjourner : pendant un mois ou plus, dans une région d’endémie, pendant la saison de transmission enzootique, notamment en milieu rural.

Publicité
Le vaccin est réservé en France à la distribution hospitalière après procédure spéciale de prescription (Autorisation Temporaire d’Utilisation nominative).

Publicité

  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité