Toutes les femmes ont-elles un point G ?

Publicité

Source de spéculations depuis plusieurs années, le point G fut souvent renié par une communauté scientifique essentiellement composée d'hommes. Toutefois, de récentes études prouvent son existence. Les femmes possèdent-elles toutes un point G et comment le trouver ?

Publicité

© Fotolia

Le point G existe-t-il chez toutes les femmes ?

D’après de nombreux sexologues, toutes les femmes possèdent un point G, mais toutes les femmes ne le trouvent pas au cours de leur vie. Celui-ci est pourtant situé à 3 ou 4 cm de l’entrée du vagin, sur sa paroi antérieure. Il a un aspect un peu rugueux et gonfle lorsqu’il est stimulé. L’excitation de cette zone n’entraîne pas obligatoirement un orgasme chez toutes les femmes. Seulement 10 % d’entre elles vont jouir en la massant, mais pour les 90 % restantes, cela produira un effet agréable mais pas forcément extraordinaire. Il existe pourtant plusieurs moyens de trouver son point G et de parvenir à l’orgasme grâce à sa stimulation, seule ou avec son partenaire.

Publicité
Comment trouver son point G ?

Pour trouver son point G, il faut d’abord être excitée, les préliminaires sont donc primordiaux dans cette quête. Ensuite, la femme peut s’allonger sur le dos et demander à son partenaire d’introduire son doigt dans son vagin. Il faudra ensuite qu’il recourbe celui-ci vers le haut et qu’il masse de manière circulaire la zone un peu rugueuse. Celle-ci peut se mettre à gonfler et provoquer une envie d’uriner. Il ne s’agit pas réellement d’une envie d’uriner, mais d’un signe annonciateur de l’orgasme, entraînant une éjaculation féminine et même un phénomène de femme fontaine. L'important est de lâcher-prise.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité