Règles douloureuses : existe-t-il un traitement par homéopathie ?

Publicité

Également appelées dysménorrhée, les règles douloureuses sont un mal fréquent qui peut handicaper la vie quotidienne de celles qui en souffrent. Ces douleurs ressenties avant ou pendant les règles ont toutefois leur traitement, puisque dans le cas de règles douloureuses, l'homéopathie a fait ses preuves.

Publicité

© anna bizon,gpoint studio

Règles douloureuses et abondantes : causes et symptômes

La dysménorrhée primaire est fréquente et apparaît après les premières règles. Elle est notamment liée à un excès de prostaglandines et se traduit par des douleurs dans le ventre, ciblées ou élargies, des crampes, des nausées, des maux de tête, des vertiges ou encore une fatigue importante.
La dysménorrhée secondaire, généralement subite et plus tardive, nécessite de rechercher une cause différente comme l'endométriose, une infection génitale, un fibrome utérin ou un kyste ovarien. Aux symptômes précédemment cités peuvent s'ajouter des saignements importants (règles abondantes).

Publicité
Homéopathie en cas de règles douloureuses : les remèdes

Lorsque la douleur atteint les cuisses et que l'on est prise de vertiges, il est possible de prendre cinq granules une fois par jour de Lilium tigrinum 5 CH.
Si l'on souffre à la fois de règles douloureuses et abondantes, on se dirige plutôt vers Actaea racemosa 9 CH, même posologie.
L'association de Magnesia phosphorica 9 CH et de Colocynthis 15 CH en alternance permet, quant à elle, d'apaiser les douleurs intenses.
Il est par ailleurs conseillé de consulter un médecin homéopathe avant de débuter un traitement homéopathique, d'autant plus si l'on souffre de dysménorrhée subite ou accompagnée de pertes sanguines abondantes ou de fièvre.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité