Prolapsus génital : 3 symptômes

Prolapsus génital : 3 symptômes©IsTOCK

Le terme prolapsus désigne une descente d’organes, le déplacement d’organes hors de leur emplacement d’origine. Souvent liée à l’âge, à une grossesse, à un accouchement ou à la ménopause, cette descente est provoquée par un relâchement des muscles qui soutiennent les organes du bassin (périnée). On distingue trois formes de prolapsus génital : le prolapsus utérin (hystérocèle), le prolapsus de la vessie (cystocèle) et le prolapsus du rectum (rectocèle).

Publicité
Publicité

La gêne abdominale, premier signe de prolapsus génital

Parfois appelé prolapsus pelvien, le prolapsus génital se manifeste d’abord par une sensation d’inconfort dans le bas-ventre, parfois accompagnée d’une douleur plus ou moins intense. Une petite boule est quelquefois perceptible au niveau de la vulve.

Publicité

Le prolapsus génital responsable de troubles urinaires

Les troubles urinaires peuvent également évoquer un prolapsus génital. Leur gravité et leur fréquence varient selon les personnes. Ces troubles incluent les difficultés à uriner, les envies fréquentes d’uriner, les brûlures pendant la miction et les fuites urinaires (incontinence). Ils sont surtout présents lors d’une descente de vessie.

Prolapsus vaginal et problèmes sexuels

La descente des organes génitaux a aussi une incidence sur la vie sexuelle. Elle peut entraîner des douleurs pendant la pénétration et une baisse de libido.

Les autres symptômes du prolapsus génital

D’autres symptômes sont parfois rapportés chez les personnes atteintes d’un prolapsus génital, notamment une constipation ou une incontinence fécale en cas de rectocèle.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité