Prolapsus anorectal : 3 symptômes

Prolapsus anorectal : 3 symptômes

Le prolapsus, communément appelé descente d’organes, affecte plus les femmes que les hommes. Il concerne les organes situés au niveau du bassin, notamment le rectum et l’anus. De la rééducation à la chirurgie, le choix du traitement du prolapsus anorectal dépend surtout de l’emplacement des organes, des complications et de l’âge du patient.

Publicité
Publicité

Causes de la descente d’organes

Comme tous les organes du bassin comme la vessie et l’utérus, le rectum et l’anus sont soutenus par un ensemble de muscles et de ligaments qui forment le plancher pelvien (périnée). Ces muscles sont susceptibles de se relâcher pendant la grossesse ou la ménopause, après un accouchement ou un traumatisme. Le prolapsus du rectum (rectocèle) et de l’anus est parfois provoqué par une constipation. Déplacement du côlon, inconfort et sang dans les selles Le prolapsus anorectal entraîne le déplacement d’une partie du côlon vers l’extérieur pendant la défécation. Le sujet éprouve une sensation d’inconfort. Il est souvent constipé, et du sang peut apparaître dans les selles. Chez certaines personnes, une perte involontaire des selles est rapportée (incontinence fécale).

Publicité

Traitement du prolapsus anorectal

Publicité
Quelques mesures diététiques, une bonne hydratation et les laxatifs permettent de lutter contre la constipation. La kinésithérapie est souvent indiquée. Vous apprendrez à réaliser des exercices qui muscleront le périnée et éviteront les récidives. Si la descente d’organes est trop importante, ou si les symptômes s’aggravent, une chirurgie s’impose.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité