Point G : grossit-il avec l'âge ?

Publicité

Avec l’âge, le corps se modifie. La peau change, se détend, le métabolisme ralentit, les os se fragilisent… Des signes que l’on évoque souvent, mais qu’en est-il du point G ? Est-il également concerné par tous les changements du corps ? 

Publicité

Qu’est-ce que le point G ?

Le point G est une zone située sur la face avant du vagin, à 3 ou 5 cm de profondeur après l’entrée de la vulve. Sa stimulation provoque, chez certaines femmes, des orgasmes très puissants que l’on appelle orgasmes vaginaux. Le point G, Graal de la sexualité féminine, est aussi appelé prostate féminine. Il serait par ailleurs intimement relié au clitoris par ses terminaisons nerveuses.

Publicité
Le point G grossit-il en vieillissant ?

D’après plusieurs études, il a été constaté que le clitoris avait plutôt tendance à diminuer avec l’âge qu’à grossir. Si le point G est une continuation du clitoris, il est donc également touché par ce rétrécissement. La diminution du point G et du clitoris est en partie responsable de la baisse de désir qui apparaît chez les femmes d’âge mûr.

Comment sauver son point G ?

Depuis quelques années, une opération appelée "amplification du point G" est proposée par certains médecins. De l’acide hyaluronique est injecté dans le point G et lui permet de regonfler et de garder ainsi un plaisir maximal lors de l’orgasme. Cette opération étant une intervention de pur confort n’est évidemment pas remboursée par la Sécurité sociale. Mais il existe des approches plus simples afin de conserver des orgasmes satisfaisants comme muscler son périnée à tout âge de la vie. Explorer ses désirs avec son partenaire tout en mettant l’accent sur les préliminaires permet également de garder une certaine jeunesse sexuelle.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité