Masturbation : attention à la fracture du pénis

Masturbation : attention à la fracture du pénis©iStock

La fracture du pénis est une expression qui pourrait prêter à sourire. Pourtant, lors d'ébats tumultueux ou de positions quelque peu osées, cet accident sexuel est très douloureux et mène directement aux urgences. Avec ou sans partenaire, à l'aide des mains ou d'un objet, la masturbation est une cause de fracture de la verge régulièrement évoquée.

Publicité
Publicité

La fracture du pénis : un accident sonore et douloureux

Lorsque la verge en érection est courbée et soumise à une trop forte pression, elle peut se fracturer. Le phénomène est sonore (crac !) et s'accompagne d'une douleur vive. Il reste rare. Le pénis gonfle et devient alors bleu sous l'effet de l'hématome. Cette fracture correspond à la rupture de l'albuginée (membrane entourant les corps caverneux du pénis) et des corps caverneux eux-mêmes. Parfois, l'urètre est aussi rompu. Les hommes jeunes sont les plus touchés par cet accident, qui se manifeste majoritairement lors d'une relation sexuelle. Cependant, de nombreux cas émanent d'une masturbation intense.

Publicité

Fracture du pénis : traitement et complications

La première étape consiste à évaluer les dégâts par imagerie, et vérifier que l'urètre n'a pas été rompu. La chirurgie qui suit évacuera l'hématome, avant de réparer la fracture et d'autres dégâts possibles. Cette prise en charge doit être rapide pour éviter les complications, telles qu'une déformation du pénis, des troubles urinaires ou une dysfonction érectile. La cicatrisation prend par ailleurs plusieurs semaines et la reprise des relations sexuelles doit s'effectuer avec douceur.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité