Lavage intime : 9 erreurs à éviter

Le nombre de fois qu'il faut laver son intimité, le papier toilette qui cause des infections, utiliser un gant de toilette... Préserver son hygiène intime demande des gestes du quotidien. Mais il faut aussi savoir quelles mauvaises habitudes abandonner, pour ne pas risquer d’infection ou de mycoses. Medisite fait le point avec l’aide de deux gynécologues.

Publicité

Limiter le nombre de lavage

© FotoliaPourquoi : La douche se prend tous les jours certes, mais il est connu que les cheveux n’ont pas besoin de lavage quotidien au risque de les abîmer.

Publicité
Qu’en est-il de la zone la plus intime du corps ? Un excès d’hygiène peut "déséquilibrer le PH et donc perturber l’écosystème local ce qui favorise une vulvo-vaginite", affirme Odile Bagot, gynécologue.

Que faire : "La toilette intime doit se pratiquer matin et soir, pas plus de deux fois par jour et en douceur sinon on décape les films protecteurs", explique Bérangère Arnal, gynécoloque et phytothérapeute. Si certaines femmes peuvent se sentir gênées par l’odeur naturelle que dégage leur sexe, notamment pendant les règles, ces dernières doivent comprendre "qu’il existe une odeur naturelle, liée à la présence de nombreuses glandes vulvaires et périnéales, qu'il convient de respecter, et de ne pas s'acharner à éliminer".

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité