La maladie sexuellement transmissible la plus fréquente en France

Publicité

Chez la femme, l’infection à chlamydia représente la maladie sexuellement transmissible la plus fréquente. Souvent asymptomatique, cette infection, provoquée par la bactérie appelée "Chlamydia Trachomatis", est l'une des principales causes d'infertilité. Comment se manifeste-t-elle ? De quels traitements fait-elle l'objet ?

Publicité

© Fotolia

Quels sont les symptômes de l’infection à chlamydia ?

Cette maladie sexuellement transmissible passe longtemps inaperçue, car elle ne génère généralement pas de signes cliniques caractéristiques. Ainsi, le nombre de femmes contaminées sans le savoir est important, ce qui pose un réel problème de santé publique, puisque l'infection peut se transmettre même en l'absence de symptômes. Lorsqu'ils se manifestent, ceux-ci prennent souvent la forme de douleurs mictionnelles, de sécrétions vaginales anormales ou encore de saignements vaginaux en dehors des menstruations.

Publicité
Quels sont les traitements de l’infection à chlamydia ?

Le diagnostic de l’infection à chlamydia est confirmé à l'aide d'un prélèvement vaginal. Ce test spécifique permet de révéler la présence de la bactérie responsable de l'infection. Dès lors, le médecin met en place une antibiothérapie adaptée. L’azythromycine et la doxycycline constituent les deux antibiotiques de référence pour traiter cette infection sexuellement transmissible. Généralement, le partenaire fait également l'objet d'un traitement afin d'éviter les récidives. En attendant la complète guérison, il est conseillé d'utiliser un préservatif lors des rapports sexuels et de suivre assidûment la prescription médicale jusqu'à son terme.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité