Comment s’attrape vraiment le sida ?

Le virus du sida se contracte-t-il encore par transfusion sanguine, peut-on être contaminé en se coupant ou faut-il contacter les urgences en cas de rupture de préservatif ? Vrai/Faux sur une maladie toujours taboue.

Publicité
Publicité

On peut s'infecter par transfusion sanguine

© Adobe StockVrai et Faux L’organisation transfusionnelle pour la prévention des maladies transmissibles, tel que le Sida, mise en place par le Ministère de la santé en France, est extrêmement rigoureuse. Un risque persiste dans les pays où les produits sanguins ne sont pas encore contrôlés. Les dons de sang subissent deux tests de dépistage. Un premier test, nommé ELISA. Un ELISA négatif sera confirmé par un second test, le Western-Blot. Un autre dépistage par recherche directe du génome viral (PCR) est pratiqué en France et permet de gagner du temps pour ce dépistage, tout en étant aussi fiable. Le risque de contamination est ainsi extrêmement faible, même s’il n’est pas nul. Malgré toutes ces précautions, il reste en effet un « risque résiduel », c’est-à-dire une part infime de dons de sang qui présentent un risque de contamination. Sur la période 2012-2014, les risques résiduels ont été estimés à 1 pour 2 750 000 dons pour le VIH.

Publicité
Publicité
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité