Chirurgie sexuelle, mode d’emploi

C’est encore un peu tabou, mais de plus en plus en vogue : aujourd’hui, on peut faire gonfler son point G, redessiner son clitoris, allonger son pénis... But de ces opérations en partie esthétiques : retrouver une sexualité épanouie et avoir plus de plaisir !

Publicité

La surélévation du point G

Cette surélévation vise à rendre la zone du point G plus saillante grâce à des injections récurrentes (le produit est résorbable).

Publicité
Intérêt : la proéminence de cette zone la rend plus accessible au pénis , ce qui accroît le plaisir . - En pratique : On injecte dans la zone G de la graisse prélevée chez la patiente ou des produits résorbables comme l’acide hyaluronique. - Risques : "C’est un procédé dangereux", explique le Dr Latouche, chirurgien esthétique plasticien spécialisé dans la chirurgie sexuelle feminine. Les injections peuvent endommager la zone, d’où une perte de sensibilité et une moindre lubrification. - Coût : De 600 à 1 000 € l’injection.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité