3 causes de pertes de libido féminine

3 causes de pertes de libido féminine

"Chéri, j’ai la migraine": cette réplique culte résume, à elle seule, la perte de libido conjuguée au féminin. Lorsqu’elle dure, cette perte de libido peut devenir problématique pour l’équilibre du couple. Zoom sur trois causes de pertes de libido féminine.

Publicité
Publicité

Perte de libido chez la femme : la ménopause

Arrivée à la ménopause, une femme revoit ses taux hormonaux à la baisse. Physiologique, cette diminution de la sécrétion de progestérone et d’estrogènes s’accompagne parfois d’une baisse de libido. La baisse de moral, la fatigue et la sécheresse vaginale associées n’arrangent en rien le désir sexuel et peuvent conduire à des coïts douloureux.

Publicité

Perte de libido féminine lors de la grossesse

Publicité
Lors de la grossesse, les hormones jouent au yoyo surtout lors du premier trimestre. Le désir sexuel est ainsi mis à mal. Le deuxième trimestre voit en général un retour libidineux chez la future maman avant que la fatigue ne s’accumule au troisième trimestre. Outre le climat hormonal, le climat psychologique de la grossesse peut en effet jouer sur le désir : doutes, changements physiques, fatigue, prise de poids… Le profil psychologique impacte la libido chez la femme Les soucis, la surcharge de travail, le stress, les problèmes de couple, la fatigue, la dépression sont autant de sources psychologiques de perte de libido chez la femme. Le désir est un équilibre physique, mais aussi psychologique. La perte de confiance en soi, une homosexualité refoulée ou encore des antécédents de viol sont aussi des facteurs qui impactent considérablement les envies sexuelles.
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité