Qu'est-ce que la fièvre typhoïde ?

Publicité

La fièvre typhoïde étant une maladie infectieuse, le traitement repose sur les antibiotiques. Les fluoroquinolones, la ceftriaxone et l’azithromycine sont les antibiotiques les plus fréquemment utilisés. Ils sont généralement administrés sous forme injectable à l’hôpital dans un service spécialisé où le malade sera isolé dès que le diagnostic de sa maladie aura été établi.

Publicité

© Fotolia

La maladie

Salmonella Typhi est la bactérie responsable de la fièvre typhoïde. Elle est surtout présente en Afrique du Nord, en Inde et dans tous les pays où les conditions d’hygiène sont précaires. Elle est transmise par voie digestive. Les personnes vont se contaminer en ingérant de l’eau ou des aliments lavés avec de l’eau souillée par des matières fécales. Cette maladie peut parfois être mortelle si elle n’est pas traitée rapidement.

Publicité
Les symptômes

Une période d’incubation de deux à trois semaines est suivie d’une fièvre importante accompagnée de malaises. De fortes douleurs abdominales apparaissent ensuite avec des diarrhées ou de la constipation. Des maux de tête, une forte fatigue ainsi que des troubles de la conscience appelés « tuphos » (torpeur) vont orienter le diagnostic de la maladie. Si elle n’est pas traitée rapidement, la fièvre typhoïde peut se compliquer et évoluer vers des hémorragies digestives pouvant aller jusqu’à la perforation intestinale. Des complications cardiaques et au niveau du système nerveux peuvent également apparaître. Si aucun traitement n’est administré, la fièvre typhoïde peut être mortelle.

La prévention

Si vous pensez voyager dans l’un des pays où la fièvre typhoïde est active, le vaccin reste la principale mesure de prévention. L’injection doit se faire au moins deux semaines avant votre départ et vous serez protégé pendant trois ans. Des réflexes d’hygiène stricte surtout concernant le lavage des mains, la consommation d’eau potable et le lavage des aliments avec de l’eau potable, de préférence en bouteille, sont également à appliquer.

Les traitements

La fièvre typhoïde étant une maladie infectieuse, le traitement repose sur les antibiotiques. Les fluoroquinolones, la ceftriaxone et l’azithromycine sont les antibiotiques les plus fréquemment utilisés. Ils sont généralement administrés sous forme injectable à l’hôpital dans un service spécialisé où le malade sera isolé dès que le diagnostic de sa maladie aura été établi. À noter, la fièvre typhoïde est une maladie à déclaration obligatoire.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité