Climatisation : 3 effets possibles sur la santé

Publicité

Quand la chaleur arrive, on est vite tenté d’utiliser la climatisation à la maison, au travail ou en voiture. Pourtant, la climatisation peut avoir au moins trois effets néfastes sur la santé, notamment des allergies et certaines maladies.

Publicité

Allergie et climatisation ne font pas bon ménage

Les écarts de température ont un impact sur les personnes souffrant de rhinite allergique. Mieux vaut donc éviter les climatiseurs si vous présentez un risque d’allergie. Si vous n’avez pas le choix et que vous êtes dans un lieu climatisé, veillez à régler la température au minimum afin de réduire les écarts entre la température extérieure et intérieure. De cette façon, vous éviterez l’agression des muqueuses nasales.

Climatisation et agents infectieux

Un système de climatisation, particulièrement s'il fonctionne à l'eau, nécessite un entretien régulier. Certaines bactéries comme la légionellose prolifèrent en effet dans les eaux stagnantes. La climatisation est aussi mise en cause dans la diffusion de virus comme la grippe ou la gastro-entérite. Sur le lieu de travail, les symptômes (troubles ORL, oculaires ou cutanés, maux de tête) découlant d’une climatisation défectueuse sont appelés syndrome des bâtiments malsains.

Climatisation et choc thermique

Publicité

Les fortes variations de température (supérieures à 10 degrés) peuvent engendrer un choc thermique. Il se manifeste le plus souvent par une perte de connaissance provoquée par la différence de température. La conséquence la plus grave est un arrêt cardiaque. Un choc thermique requiert toujours un suivi médical.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité