La couleur normale de la langue

Publicité
La couleur de la langue peut être intéressante à observer pour orienter le diagnostic vers un certain nombre de pathologies. Mais quelle est la couleur « normale » de la langue ? Comment interpréter une langue blanche ou au contraire une langue noire ?
Publicité

5415405-inline-500x333.jpg© Istock

Langue de couleur normale et langue blanche

En temps normal, la langue doit avoir une teinte rosée. Si le rose de la langue est bien homogène c’est souvent le signe d’une bonne santé. Mais cette simple couleur ne suffit pas. Ainsi, lorsque la langue présente une fine couche blanchâtre, cela traduit un manque d’énergie, une tendance à l’asthénie. Généralement, les symptômes associés sont un manque d’appétit, une transpiration abondante et cela s’observe fréquemment chez les personnes stressées. En cas d’épaisse couche blanche et de langue gonflée, on pense plutôt à des troubles digestifs et à des problèmes d’œdèmes. Si, en plus, la langue est pâle, on pourra être en présence d’une infection ou d’une carence en vitamines ou en minéraux voire d’une anémie.

Publicité
Langue noire ou foncée

De nombreuses autres colorations sont à prendre en considération. Ainsi, une couche de couleur jaune sur la langue évoque des troubles digestifs, hépatiques et cutanés ; des taches sombres peuvent être retrouvées en cas de problèmes artérioveineux. Il faut également que la langue ne présente ni traces ni couleurs hétérogènes avec par endroits des zones claires et d’autres plus sombres, foncées. Enfin, il arrive parfois de retrouver une langue noire et pâteuse, notamment en cas d’utilisation excessive d’antibiotiques, de bains de bouche contenant de l’eau oxygénée, ou plus simplement, suite à la consommation de tabac, de café ou de granulés de charbon végétal.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité