Bouche sèche : un signe d'infection ?

Publicité

Une bouche sèche peut être le symptôme d’une infection (maladie de la bouche), mais elle peut avoir bien d’autres causes possibles. Même si beaucoup d’entre elles sont bénignes, il est recommandé de consulter en cas de bouche sèche chronique.

Publicité

© Istock

Bouche sèche : quelles infections possibles ?

Certaines maladies de la bouche, en particulier des mycoses sans gravité (candidoses buccales), peuvent donner une impression de bouche sèche. D’autres symptômes sont souvent présents : langue douloureuse, goût métallique, enduit blanc sur la langue et l’intérieur des joues. Plus rarement, une bouche sèche n’est pas liée à une infection de la bouche, mais à une infection plus généralisée et affaiblissant le système immunitaire, comme l’infection au VIH. Là encore, d’autres symptômes sont généralement présents : fièvre, fatigue, maux de gorge, sueurs nocturnes.

Publicité
Bouche sèche : autres causes possibles

Bien souvent, la sensation de bouche sèche est seulement due au stress ou l’anxiété. Elle peut aussi être provoquée par de nombreux médicaments (hypotenseurs, antihistaminiques, antidépresseurs) ou encore des traitements du cancer du cou (chimiothérapie, radiothérapie). La présence de calculs salivaires, le diabète, la maladie de Parkinson et diverses pathologies auto-immunes, comme le syndrome de Gougerot-Sjögren, peuvent également entraîner une sécheresse buccale. Si votre sensation de bouche sèche persiste, mieux vaut consulter un médecin pour obtenir, si besoin, un traitement approprié.

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité