Vomissement du nourrisson : que faire ?

Publicité

S'il est fréquent que le nouveau-né régurgite une faible quantité du lait qu'il ingère, il est, en revanche, moins anodin qu'il souffre de nausées et/ou de vomissements. Du désordre digestif à une infection virale, de nombreuses causes peuvent expliquer ce type de manifestations. D'où l'importance de consulter un médecin.

Publicité

© Fotolia

Vomissements chez l'enfant, que faire en attendant la consultation ?

Il n'est pas toujours évident d'obtenir un rendez-vous rapide chez son médecin traitant. Mais en attendant l'heure du rendez-vous, certaines mesures permettent de soulager le nourrisson et d'éviter l'aggravation potentielle de son état. Dans un premier temps, il est vivement recommandé de bien l'hydrater afin de compenser les pertes hydriques engendrées par les vomissements. De l'eau sucrée ou du jus de fruits sont particulièrement indiqués dans ces cas-là pour apporter un peu de sucre à l'enfant qui ne parvient pas à garder les aliments. Enfin, le repos est l'un des moyens les plus efficaces pour aider l'organisme à lutter contre un virus ou une bactérie.

Publicité
Vomissements chez l'enfant, quels traitements ?

Surtout, il ne faut jamais donner de médicaments à un nourrisson sans avis médical préalable. Si les vomissements ou les nausées succèdent à un traumatisme ou sont associés à de la fièvre ou des douleurs abdominales, il est conseillé de se rendre dans un service d'urgence. Dans des cas plus bénins, le médecin traitant préconisera un traitement en fonction de l'origine du symptôme. S'il s'agit de reflux gastro-œsophagien, le choix d'un lait épaissi peut être préconisé. Un soluté de réhydratation est généralement prescrit chez les nourrissons victimes de vomissements.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité