Ventoline pour nourrisson : combien de fois par jour ?

Ventoline pour nourrisson : combien de fois par jour ?©iStock

La Ventoline est un médicament bronchodilatateur préconisé dans le traitement de la crise d’asthme ou de la bronchite chronique. Chez l’enfant, cette substance doit être utilisée avec précaution.

Publicité
Publicité

La Ventoline, à quoi ça sert ?

Chez le nourrisson, la Ventoline est prescrite pour soulager les symptômes présentés en cas d’asthme aigu et sévère. Son administration, exclusivement pratiquée par voie inhalée via un nébulisateur, peut être mise en œuvre en parallèle d’une oxygénothérapie, voire d’une prise de corticoïdes afin de réduire l’inflammation de la paroi bronchique. Ce mode d’administration s’avère être le plus efficace pour assurer une bronchodilatation du muscle lisse bronchique, sujet à des spasmes lors de la crise d’asthme. L’effet est quasiment immédiat et peut durer pendant 6 heures. L’asthme du nourrisson et de l’enfant est relativement fréquent. Il se manifeste sous la forme de crises le plus souvent déclenchées par des virus ou par une exposition à des allergènes.

Publicité

La Ventoline chez le nourrisson, quelle posologie ?

La Ventoline est commercialisée en plusieurs dosages. Les formes les plus faiblement dosées en salbutamol – le principe actif du médicament – sont ainsi destinées aux enfants. Si la posologie doit être obligatoirement fixée par le médecin en fonction des symptômes présentés par le nourrisson, le dosage recommandé est de 0,1 à 0,3 ml/kg par nébulisation sans dépasser les 5 mg. Le nombre de nébulisations sera préconisé en fonction de la réponse du patient au traitement. Généralement, l’administration de la Ventoline chez le jeune enfant nécessite une surveillance médicale accrue, souvent dans le cadre d’une hospitalisation.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité