Varicelle chez le bébé : reconnaître les boutons

Varicelle chez le bébé : reconnaître les boutons©iStock

Quand on parle de varicelle, le premier mot qui vient à l’esprit, c’est "boutons" ! Il faut dire que l’éruption cutanée constitue la manifestation clinique la plus visible de la varicelle chez le bébé, provoquée par le virus varicelle-zona.

Publicité
Publicité

Zoom sur les boutons de varicelle chez le bébé

La varicelle n’est pas l’unique maladie infantile susceptible de générer des boutons ou des lésions cutanées. La rougeole ou encore la roséole se manifestent également par des éruptions. Mais les boutons de la varicelle présentent toutefois certaines spécificités. Ils se caractérisent, en effet, par la formation de plaques rosées à rouges. Ces dernières se développent initialement sur le cuir chevelu et le thorax avant de s’étaler plus ou moins massivement sur le reste du corps. Progressivement, ces lésions vont évoluer en laissant apparaître des petites vésicules d’environ 3 mm de diamètre emplies d’un liquide transparent.

Publicité

Varicelle chez le bébé : quelles précautions ?

Si la varicelle reste une maladie bénigne, elle doit néanmoins faire l’objet d’une surveillance accrue chez les bébés car les risques de complications sont plus élevés. Il arrive parfois qu’une hospitalisation soit nécessaire chez le nouveau-né afin de mettre en place un traitement antiviral adapté. On parle alors de varicelle néo-natale. Celle-ci est transmise au bébé par sa mère si celle-ci a contracté le virus varicelle-zona dans les trois semaines précédant l'accouchement. Dans ce cas précis, les risques de retard de croissance, de troubles neurologiques ou de décès sont relativement importants.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité