Rougeole du nourrisson : reconnaître les boutons

Rougeole du nourrisson : reconnaître les boutons©iStock

La rougeole fait partie des maladies infantiles les plus courantes, mais aussi les plus contagieuses ! Causée par un virus de la famille des paramyxoviridés, la rougeole touche principalement les nourrissons et les enfants en bas âge. Mais comment la reconnaître ? De quel traitement bénéficie-t-elle ?

Publicité
Publicité

Rougeole du nourrisson, quels signes ?

Les premières manifestations cliniques de la rougeole surviennent après une dizaine de jours d'incubation. Elles se traduisent par une forte fièvre, une toux sèche, une conjonctivite larmoyante ou encore un écoulement nasal. Au terme de cette première étape qui perdure quelques jours, l'éruption cutanée qui caractérise si bien la rougeole apparaît. Celle-ci se manifeste d'abord derrière les oreilles du nourrisson avant de s'étendre au visage, à l'ensemble du tronc, puis aux membres inférieurs. Les lésions cutanées revêtent l'apparence de plaques rougeâtres, diffuses et irrégulières, dont la taille varie considérablement.

Publicité

Rougeole du nourrisson, quels traitements ?

La rougeole, tout comme l'ensemble des pathologies d'origine virale, ne fait l'objet d'aucun traitement spécifique. Seuls les symptômes sont pris en charge individuellement. Ainsi, la fièvre est atténuée par des antipyrétiques adaptés à l'âge de l'enfant tandis que l'atteinte oculaire pourra être soulagée par des gouttes ophtalmiques. Mais dans tous les cas, il est impératif de consulter son médecin traitant, d'une part, pour vérifier l'absence de complications et, d'autre part, parce que le praticien est légalement tenu de déclarer tous les cas de rougeole aux autorités sanitaires.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité