Rhume de hanche chez l'enfant : une complication possible

Publicité

Le rhume de la hanche touche principalement les garçons de 3 à 10 ans, au printemps et en hiver. Les symptômes du rhume de la hanche peuvent être impressionnants, mais cette maladie infantile reste sans gravité dans la grande majorité des cas. Il existe toutefois un faible risque de complications.

Publicité

© Istock

Rhume de la hanche : un risque de coxa magna

Le rhume de la hanche est une inflammation temporaire de l’articulation de la hanche. Dans la plupart des cas, celle-ci apparaît après une infection virale (rhume, gastro-entérite). Habituellement, elle n’engendre pas de complications : les symptômes du rhume de la hanche (boiterie plus ou moins marquée, douleur) disparaissent en quelques jours avec du repos et des médicaments antalgiques ou anti-inflammatoires. Toutefois, dans 10 % des cas environ, le rhume de la hanche entraîne une complication du type coxa magna. Il s’agit d’un trouble de la croissance osseuse, caractérisée par une hypertrophie de la tête fémorale.

Publicité
Rhume de la hanche : quelles sont les répercussions de la coxa magna ?

La coxa magna peut éventuellement entraîner une dysplasie acétabulaire (déformation de la hanche) et une subluxation (déplacement d’un des os de l’articulation). Sur le long terme, elle peut également favoriser l’apparition de l’arthrose de la hanche, aussi appelée coxarthrose. Un bon suivi médical et la mise en place d’un traitement approprié, variable selon l’importance des complications, permettent cependant de limiter les risques pour l’enfant. Une intervention chirurgicale est parfois nécessaire.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité