Régurgitations ou reflux gastro-œsophagien chez bébé

Publicité
Le reflux gastro-œsophagien (RGO), qui correspond à une remontée d’acide gastrique vers l’œsophage, peut survenir à tout âge. Apprenez à reconnaître le RGO chez les bébés et sachez comment réagir face aux premières régurgitations.
Publicité

5495272-inline-500x333.jpg© Istock

Le RGO est fréquent chez les bébés

Les nourrissons de moins de 5 mois (environ deux sur trois) présentent souvent un reflux gastro-œsophagien favorisé par leur alimentation, les pressions exercées sur leur abdomen et les changements de position fréquents. Il s’agit généralement d’un phénomène sans gravité qui disparaît en relevant la tête du bébé ou en le plaçant sur ses jambes. Toutefois, le RGO peut provoquer une inflammation de l’œsophage (œsophagite). Cette inflammation se traduit par des pleurs, des gémissements et une agitation après la tétée.

Publicité
Comment prendre en charge le RGO du bébé ?

Bien que les régurgitations apparaissent pendant plusieurs mois, il n’y a normalement pas lieu de s’inquiéter. Faites des pauses pendant les tétées ou les prises de biberon, et évitez de coucher votre enfant juste après les repas. S’il se met à roter, pas d’inquiétude, bien au contraire : le rot facilitera le reflux. Versez des céréales dans son lait ou donnez-lui des aliments solides s’il est en mesure de les manger. Si votre bébé pleure beaucoup, s’il est trop agité, s’il ne parvient pas à s’endormir ou s’il refuse de s’alimenter, consultez votre médecin. Si votre nourrisson est âgé de moins de 6 semaines et vomit ou si son teint devient bleu, conduisez-le aux urgences.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité