Qu'est-ce qu'une infection néonatale ?

Publicité

Une infection néonatale est une infection qui atteint le nouveau-né. Cette infection peut être bégnine ou grave et dans ce cas il faut la prévenir ou la traiter rapidement afin qu’elle n’ait pas de conséquences graves pour le nouveau-né.

Publicité

© getty

Quand parle-t-on d’une infection néonatale ?

Toute infection bactérienne, virale ou parasitaire qui intervient entre le premier jour et la quatrième semaine après la naissance est appelée infection néonatale. On distingue deux types d’infection néonatale. L’infection néonatale dite précoce apparaît entre le jour de la naissance et le quatrième jour après la naissance. L’infection néonatale retardée va apparaître entre le cinquième et le vingt-huitième jour après la naissance. Comme le système immunitaire du nouveau-né n’est pas encore développé et en raison de la gravité d’une infection néonatale, la prise en charge nécessitera souvent une hospitalisation dans un service de néonatalogie afin d’effectuer les examens complémentaires, surveiller le nouveau-né et administrer le traitement approprié.

Publicité
Quelles sont les infections les plus fréquentes ?

Certaines de ces infections sont transmises de la mère à l’enfant pendant la grossesse et parfois lors de l’accouchement, mais le nouveau-né peut être contaminé par des germes du milieu extérieur. Ces infections peuvent être généralisées, respiratoires, neurologiques, cardiaques, hématologiques, digestives, cutanées ou muqueuses, hépatiques ou immunitaires. Les agents bactériens responsables d’infections néonatales les plus fréquemment rencontrés sont le Streptocoque B, Streptocoque non B, l’Escherichia coli, la Listeria monocytogène, le Klebsiella, les chlamydiae, les mycoplasmes, les staphylocoques. Les levures, les parasites et les virus sont également responsables de nombreuses infections néonatales.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité