Obésité infantile : la définition

Publicité
L’obésité est une maladie idiopathique qui touche les adultes et les enfants. Pour mesurer l’obésité infantile, des normes de croissance ont été élaborées par l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) en fonction des tranches d’âge.
Publicité

5249904-inline-500x345.jpg© Istock

Comment définir l’obésité chez l’enfant ?

L’obésité désigne un excès de graisse corporelle dépassant la normalité et ayant une incidence sur la santé. Les personnes obèses sont fortement exposées aux risques de surmortalité. C’est une pathologie multifactorielle aujourd’hui considérée comme une épidémie mondiale. La prévalence de l’obésité infantile est en constante augmentation. Il est très important que la surcharge pondérale chez l’enfant soit diagnostiquée et prise en charge le plus tôt possible. En plus d’entraîner des problèmes de santé, l’obésité a des conséquences psychologiques et sociales.

Publicité
Diagnostiquer l’obésité infantile

L’Indice de Masse Corporelle (IMC) est une donnée que l’on utilise pour diagnostiquer l’obésité, que ce soit chez l’adulte ou chez l’enfant. Toutefois, le résultat obtenu chez l’enfant et l’adolescent doit être interprété différemment en raison des disparités de croissance qu’il existe dans cette tranche de la population. L’OMS (Organisation mondiale de la Santé) a élaboré des normes de croissance bien spécifiques. Les méthodes de mesure du poids corporel varient donc en fonction de l’âge et du sexe. L’interprétation de l’IMC chez l’enfant ne doit pas être linéaire.

IMC et courbe de corpulence

Afin de repérer de façon précoce un risque de surpoids, voire d’obésité chez l’enfant, les professionnels de la santé effectuent un suivi régulier lors des différentes consultations. Pour ce faire, ils prennent en compte l’Indice de Masse Corporelle et les courbes de corpulence, ces dernières étant établies en percentiles. L’IMC se définit en fonction du poids et de la taille de l’enfant. Puis ils reportent la valeur obtenue sur la courbe de corpulence de référence. Chaque tranche d’âge et chaque sexe possèdent sa propre courbe de référence. L’OMS a mis en place des standards pour les enfants de 0 à 5 ans, et des références pour ceux de 5 à 19 ans. D’autre part, les médecins tiennent compte de la précocité du rebond d’adiposité, c’est-à-dire de la remontée de la courbe d’IMC qui est normale à l’âge de 6 ans. Lorsque le rebond d’adiposité intervient avant 5 ans, les risques d’obésité existent. Plus ce dernier est précoce, plus les risques d’obésité sont élevés.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité