Mononucléose infectieuse chez l'enfant : les symptômes

La mononucléose est une infection causée par le virus d’Epstein-Barr (appartenant à la famille des virus de l’herpès). La mononucléose infectieuse peut affecter gravement la santé de l’enfant bien qu’elle soit le plus souvent bénigne et qu’elle disparaisse d’elle-même. Mais comment la reconnaître, et quels sont ses symptômes ?

Publicité
Publicité

6584552-inline-500x333.jpg© Istock

Symptômes de la mononucléose infectieuse

La mononucléose infectieuse est une maladie qui passe le plus souvent inaperçue, car ses symptômes sont assez communs. Il s’agit d’une fièvre extrêmement importante accompagnée de maux de gorge, de gonflements des ganglions cervicaux, d’une grande fatigue et de maux de tête ou de courbatures. Tous ces symptômes font penser à un syndrome grippal, et on ne s’orientera pas spontanément vers le diagnostic de mononucléose. La prise en charge est simple avec beaucoup de repos, des antalgiques voire des anti-inflammatoires tels que de l’ibuprofène ou de l’acétaminophène, l’hydratation régulière (boissons fraîches), etc. (les antibiotiques sont inutiles). En revanche, si après s’être correctement reposé l’enfant ne guérit pas au bout de quelques jours, il est indispensable de consulter le médecin.

Publicité

Risques de la mononucléose

Bien que la mononucléose soit le plus souvent sans gravité, elle peut néanmoins être responsable d’une splénomégalie (gonflement de la rate). Dans de rares cas, une rupture de la rate peut survenir, et c’est la raison pour laquelle on cherche à préserver la santé de l’enfant en lui interdisant le sport et les efforts physiques intenses pendant quelques semaines.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité