Microcéphalie et Zika : quels risques pour la santé de bébé ?

Microcéphalie et Zika : quels risques pour la santé de bébé ?©iStock

La plupart des adultes infectés par le virus Zika ne développent aucun symptôme. Par contre, s'il est contracté durant la grossesse, il peut causer des troubles du développement fœtal, en particulier la microcéphalie.

Publicité
Publicité

La microcéphalie : c'est quoi exactement ?

On parle de microcéphalie lorsque la boite crânienne de l'enfant ne s'est pas suffisamment développée. En d'autres termes, son crâne est plus petit que la normale. Lorsque la microcéphalie est causée par le virus Zika, elle va souvent de pair avec des troubles du développement cérébral, provoquant généralement un handicap plus ou moins important selon les cas. L'enfant peut par exemple avoir du mal à parler ou à effectuer certains gestes.

Publicité

Quelle prévention contre le virus Zika ?

Il n'existe pas encore de traitement efficace contre les effets du virus Zika, mais il est en revanche possible de limiter les risques de le contracter. Le principal vecteur de la maladie est le moustique tigre. En France métropolitaine, il n'existe presque aucun risque de contracter ce virus (les rares cas répertoriés dans l'Hexagone ont contracté le virus lors d'un séjour à étranger ou dans les territoires d'Outre-Mer), mais si vous devez vous rendre dans une zone à risque (Afrique, Asie, Amérique du Sud et territoires d'Outre-Mer), mettez tout en œuvre pour éviter les piqûres de moustique : utilisez des produits répulsifs, des insecticides, portez des vêtements amples, bien couvrants et de couleurs claires, protégez votre lit avec une moustiquaire, etc. A noter que le virus peut aussi être contracté lors d'un rapport sexuel non protégé avec une personne contaminée : le préservatif constitue un bon moyen de protection.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité