Méningite virale : quels risques chez l'enfant ?

Méningite virale : quels risques chez l'enfant ?©iStock

La méningite virale correspond à l'inflammation des méninges par un virus. Cette infection aux dépens de l'enveloppe protectrice du cerveau (méninges) est heureusement moins grave que la méningite bactérienne. Cependant, elle reste inquiétante pour les parents, et des examens sont prescrits au moindre doute sur la cause de la méningite. Quels sont les risques de la méningite virale chez l'enfant ?

Publicité
Publicité

Méningite virale : les symptômes

La température s'élève brusquement, des maux de tête apparaissent, l'enfant est irritable, ne supporte plus la lumière, et il y a parfois des vomissements. Parfois même, des troubles de la conscience alarment. Lors de la consultation, le médecin décèlera une raideur de la nuque en faisant pencher la tête de l'enfant vers l'avant. Il pratiquera également un test en faisant s'asseoir l'enfant, qui devra plier les jambes.

Publicité

Les risques de la méningite virale

Publicité
Au moindre doute, du liquide céphalo-rachidien sera prélevé à l'hôpital entre deux vertèbres. C'est ce liquide qui baigne le système nerveux central (cerveau et moelle épinière). Lorsqu'un virus est responsable de la méningite, le liquide est clair, limpide, et on peut isoler le virus à l'analyse. En règle générale, la méningite virale est bénigne, et s'estompe d'elle-même en une semaine environ. Les séquelles sont quasiment inexistantes.

Le traitement de la méningite virale

Le traitement de la méningite est très simple et ne nécessite pas d'antibiotiques. Le paracétamol suffit à faire tomber la fièvre en attendant que l'organisme ait le dessus sur le virus.

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité