Maux de ventre de bébé : reconnaître une colique du nourrisson

Maux de ventre de bébé : reconnaître une colique du nourrisson©iStock
Publicité

Le mal de ventre de bébé est souvent dû à une simple colique du nourrisson. Cependant, ce mal de ventre peut aussi être le symptôme d’une infection (gastro-entérite), pouvant nécessiter un petit traitement. Dans le doute, il ne faut jamais hésiter à consulter un pédiatre.

Publicité

Mal de ventre de bébé : les symptômes de coliques

Les coliques du nourrisson, totalement bénignes, apparaissent habituellement vers 2-3 semaines. Les crises cessent d’elles-mêmes autour de 4-5 mois. En cas de coliques, bébé manifeste son mal de ventre par des cris ou pleurs très intenses : il peut pleurer plus de 3 heures par jour. Son visage est rouge et crispé, il serre ses petits poings et adopte généralement la "position du batracien" (bras et jambes repliés). De plus, le nouveau-né est ballonné et peut émettre des flatulences et des rots. Quand il s’agit seulement de coliques du nourrisson, bébé va parfaitement bien en dehors des crises. Il prend régulièrement du poids et n’a pas de fièvre.

Mal de ventre de bébé : quand consulter ?

Au moindre doute sur l’origine du mal de ventre de bébé, n’hésitez pas à consulter. A plus forte raison s'il présente d’autres symptômes comme de la diarrhée, de la constipation, des vomissements, de la fièvre, un ralentissement dans sa prise de poids, etc. De la gastro-entérite aux RGO (reflux gastro-œsophagiens), de nombreuses causes peuvent être à l'origine du mal de ventre et être facilement traitées. Quant aux coliques du nourrisson, il n’existe pas vraiment de traitement médicamenteux efficace. Demandez tout de même conseil à votre médecin : un changement d’alimentation ou des massages peuvent soulager bébé.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité