Laryngite de bébé : les symptômes

Si la laryngite est une pathologie virale fréquente, elle doit toutefois faire l’objet d’une attention particulière lorsqu’elle concerne la santé de bébé. Comment reconnaître la laryngite chez l’enfant en bas âge ? Cette inflammation du larynx doit-elle être soignée comme un rhume ?

Publicité
Publicité

6049348-inline-500x317.jpg© Istock

Les signes de la laryngite chez un bébé

Chez le nouveau-né, il n’est jamais facile de détecter les symptômes précis d’une laryngite débutante. Pourtant, il est essentiel de déceler le plus précocement possible les différents symptômes d’une inflammation du larynx de manière à éviter les complications qui peuvent aller, elles, jusqu’à des difficultés respiratoires. Ainsi, deux signes cliniques peuvent mettre les parents sur la piste de la laryngite : une toux sèche, voire sifflante, et une voix éraillée. Il arrive qu’une fièvre modérée à élevée vienne compléter le tableau clinique, même si ce n’est pas automatique.

Publicité

Le traitement de la laryngite chez un bébé

Publicité

La prise en charge de la laryngite vise avant tout à faciliter la respiration de bébé. Pour cela, le médecin va chercher à réduire l’inflammation du larynx en prescrivant des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, généralement à base de cortisone. Il arrive parfois que l’inflammation entraîne une réelle gêne respiratoire. Si celle-ci n’est pas rapidement soulagée par le traitement médical, une hospitalisation est souvent nécessaire pour placer le bébé sous traitement de cortisone et d'adrénaline, administré en aérosol. Lorsqu’un jeune enfant présente des signes évidents de détresse respiratoire, il est indispensable de contacter les services de secours immédiatement et de garder l’enfant en position assise jusqu’à leur arrivée.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité